Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de la beauvoisiniere (f) : cornucopia confirme ses lignes

Autres informations / 04.01.2011

Prix de la beauvoisiniere (f) : cornucopia confirme ses lignes

Dans le

Prix de la Beauvoisinière (F), pendant du Prix de Merleault (F), c'est

l'expérience qui a parlé. Pour sa quatrième sortie publique, Cornucopia

(Kaldounévées) s'est imposée sans avoir à lutter. Détentrice de bonnes

références, elle avait auparavant terminé cinquième du Prix Princeline (B)

remporté par une pouliche très estimée par Joël Boisnard, Queen Menantie

(Kingsalsa). C'est donc une tâche plus facile à laquelle elle s'attelait dans

ce Prix de la Beauvoisinière et sa victoire est logique. Cornucopia a également

confirmé un peu plus la belle réussite de Eoghan O'Neill, son entraîneur,

depuis son arrivée en France. Ce dernier a déclaré : « Nous avions déjà beaucoup

aimé sa deuxième course [4e du Prix de Dragey, D, ndlr] et Ioritz Mendizabal la

monte bien. Je n'ai pas beaucoup de pouliches à la maison pour pouvoir la

comparer aux autres, j'ai surtout des mâles, mais en effet, c'est à ce jour ma

meilleure pouliche. Je ne sais pas encore quelle est la suite de son programme,

nous allons en discuter avec ses propriétaires, la famille Devin, et nous

verrons ensuite. Mais je pense qu'elle pourra courir une Listed. »

LE

RETOUR GAGNANT DE IORITZ MENDIZABAL

L'année

2011 débute très bien pour Ioritz Mendizabal, la Cravache d'or 2010. Le jockey

a remporté les deux maidens deauvillais avec deux poulains qui avaient une

belle chance, sans être favoris. Pourtant, Ioritz Mendizabal revient seulement

de vacances. « Je suis ravi. Je n'espérais pas forcément gagner ces deux

courses, mais je souhaitais vraiment gagner une épreuve pour mon retour, a

déclaré le pilote. Je suis à court de condition, c'est sûr. Car j'ai pris un

mois de repos. Je me suis entraîné sur le cheval mécanique, mais je sens à

cheval que je manque encore de condition. Je suis content car je n'ai tout de

même pas empêché mes chevaux de gagner ! »

LA BELLE

FAMILLE DE CORNUCOPIA

Élevée

par sa propriétaire, Mme Henri Devin, Cornucopia est née d'une mère modeste par

High Estate (Shirley Heights), qui s'est avérée une bonne reproductrice. Sur

neuf produits référencés, dont huit ayant couru, la mère de Cornucopia a donné

six vainqueurs. Elle est notamment la génitrice de Kaldinski, propre frère de

Cornucopia, qui a fait des débuts remarqués à Longchamp dans l'important Prix

de Fontenoy (F), a été vendu 360.000€, mais est malheureusement décédé ensuite.

La deuxième mère de Cornucopia est une propre soeur de Mackla (Caerleon - Prix

d'Aumale et 2e de la "Grotte", Grs3). Elle a donné Sestino, troisième

du "Jockey Club" (Gr1) et gagnant du Prix de Courcelles (L). La

troisième mère, Mariella, était une championne en Italie à 3ans, et en France,

elle a gagné le Prix de Royallieu (Gr3).