Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de la bigorre : quand la qualite prime sur la quantite

Autres informations / 16.01.2011

Prix de la bigorre : quand la qualite prime sur la quantite

Elles ne

sont que neuf pouliches de 4ans à se présenter dans le Prix de la Bigorre, mais

le lot est de bonne facture. Commençons avec Tarabel (Antarctique), la

pensionnaire de Marie-Laëtitia Mortier, qui n’a jamais caché toute l’estime

qu’elle plaçait en sa pouliche. Tarabel a débuté victorieusement à Auteuil à la

fin du mois d’octobre dans un bon lot de pouliches. Son mentor nous avait alors

déclaré, à l’issue de la course : « Je n’ai pas l’habitude de débuter mes

chevaux à Auteuil. Mais Tarabel avait été préparée pour ça,  après beaucoup de travail le matin. Elle est

grande, forte et, à terme, elle devrait s’orienter sur le steeple-chase.  C’est une pouliche qu’on estime énormément,

on avait hâte de la voir à l’oeuvre. » Tarabel avait montré de belles choses ce

jour-là et s’était ensuite classée troisième dans un terrain très pénible. Elle

effectue une semi-rentrée aujourd’hui et a contre elle d’affronter des

pouliches de meeting et dont la forme n’entraîne aucun doute.

LES

ATOUTS DE JACQUES ORTET

Quatre

pouliches restent sur un succès durant le meeting de Pau, dont les trois

pensionnaires de Jacques Ortet, Beryte (Lomitas), Anita de la Vega

(Ballingarry) et Stampida (Poliglote). La première nommée est confiée à

Christophe Pieux est s’est imposée en débutant par cinq longueurs. La

représentante de Naji Pharaon, dont les couleurs ont été portées avec brio par Alarm

Call (Solar One) notamment, s’est imposée dans un bon style et ne demande qu’à

confirmer. Beryte n’est autre que la propre soeur de l’Élu et cosmographe, l’un

ayant gagné Listed en obstacle et l’autre en plat, mais aussi la demi-soeur de

Magnus (Roakarad), vainqueur de Listed et placé de Groupe en plat et lauréat du

Grand Prix d’Automne (Gr1) à Auteuil. Le deuxième atout de Jacques Ortet, Anita

de la Vega, vient de s’imposer pour sa deuxième tentative en obstacle, par le

même écart que sa compagne de box, tandis que le troisième, Stampida, lauréate

de sa dernière sortie, va avoir la lourde tâche de porter le poids de la

course. Stampida a déjà montré de belles choses et a tenté sa chance au niveau

Listed à Auteuil où elle a conclu par une sixième place dans le Prix d’Iéna

(L).

LES

AUTRES POULICHES A SUIVRE

Retenons

aussi la candidature d’Estrela Palms (Muhtathir) qui n’a cessé de montrer des

progrès depuis ses débuts en obstacle à Auteuil. La pensionnaire du jeune

entraîneur Mickaël Seror était une jument honnête en plat et s’affirme comme

une bonne recrue sur les balais. Elle vient d’ouvrir son palmarès pour sa

troisième sortie dans la discipline et s’annonce redoutable, d’autant qu’elle

dispose d’une classe de plat que n’ont pas toutes ses principales adversaires.

Suivons aussi la débutante Rhapsodie Valtat (Sacro Saint), qui fait partie de

la première génération de produits de Sacro Saint (Kendor), le frère utérin du

champion Saint des Saints (Cadoudal). Une autre fait ses débuts en obstacle,

Totoche Bey (Kapgarde), qui a l’avantage, s’il en est un, d’avoir déjà couru à

plusieurs reprises en plat.