Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de la crau (d) : calbuco retrouve le chemin de la victoire

Autres informations / 28.01.2011

Prix de la crau (d) : calbuco retrouve le chemin de la victoire

Après

onze mois sans succès, Calbuco (Kendor) s’est rappelé à notre bon souvenir en

s’imposant dans le Prix de la Crau (D). Vite en tête, comme à son habitude, il

a pris le large à l’entrée de la ligne droite et n’a plus été rejoint. Sur le

fil, il a résisté à Combat Zone (Refuse to Bend), qui a longtemps patienté. Le

balancier a été favorable à Calbuco qui avait raccourci son action pour finir.

Affiché à 18/1, Calbuco n’a pas surpris son entraîneur, Bertrand Dutruel, qui

nous disait après la course : « Je ne comprends pas pourquoi le cheval était si

abandonné. Car il court souvent bien ici et il fait bien ce parcours, s’y étant

imposé l’an dernier. Il faut laisser Calbuco aller devant dans son rythme et ne

pas le reprendre. Car quand on le reprend, il a du mal à repartir. »

COMBAT

ZONE A TROP ATTENDU

Au

passage du poteau, il a semblé un instant que l’allemand Combat Zone avait pris

le meilleur sur Calbuco. Mais Combat Zone était bel et bien deuxième. Son

entourage avait des regrets et nous a expliqué : « Son jockey a trop attendu,

il pensait pouvoir venir prendre la mesure de Calbuco facilement. Sans quoi,

nous pensons qu’il aurait pu s’imposer. Vous devriez revoir Combat Zone durant

le meeting dans le même genre de course. »

PARFUM

DES DIEUX DANS UN JOUR SANS

Tenant

du titre, Parfum des Dieux (Cape Cross) était logiquement le grand favori de

cette épreuve. Mais après un bon parcours, il n’a pas pu changer de vitesse, se

mettant "en crabe". Son jockey, Iortiz Mendizabal, a expliqué : « Je

n’ai pas été dur avec lui, quand j’ai vu que c’était fini. Peut-être était-il un

peu trop frais et avait-il besoin de cette course ? »

TUAOI

VERS LE GRAND PRIX DE SAINT-MORITZ

Sans

vraiment décevoir, Tuaoi (Rahy), présenté comme l’un des principaux opposants à

Parfum des Dieux, a terminé cinquième. « Son jockey nous a dit qu’il aurait pu

terminer troisième s’il avait été dur avec lui, nous a raconté l’entourage de

Tuaoi. Mais ce n’était pas le but. Nous envisageons de courir avec lui le Grand

Prix de Saint-Moritz, sur la neige, fin février. Cette épreuve se court sur

2.000m, mais il faut des chevaux de vitesse pour y briller. »

LE FRERE

DE LILY OF THE VALLEY

Élevé au

Haras de la Reboursière et de Montaigu, Calbuco est le frère de Lily of the

Valley (Galileo), invaincue en 2010 et gagnante de "l’Opéra" (Gr1).

Calbuco appartient à une famille dont les produits se sont illustrés sur les

courtes distances, à part Lily of the Valley. Sa troisième mère, Gay Apparel

(Up Spirits), a donné la mère de Pont Aven (Try my Best), lauréate du Prix de

Saint-Georges (Gr3) et deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) avant

de devenir la mère des gagnants black type Sainte Marine (Kenmare), double

lauréate du Prix du Gros-Chêne (Gr2), Cap Coz (Indian Ridge), Josr Algarhoud

(Darshaan) et Traou Mad (Barathea). Gay Apparel est aussi la mère de Cedrico

(Kings Lake),  gagnant de Listed, et Bold

Apparel (Bold Forbes), vainqueur du Premio Umbria (Gr2). Cerences, mâle de 3ans

par Oratorio et petit frère de Calbuco, est à l’entraînement en France, chez

Jean-Claude Rouget. Il a terminé troisième d’un maiden à Cagnes-sur-Mer,

desservi par un mauvais numéro à la corde.