Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de vichy (d) : deux atouts "rouget" de bonne famille

Autres informations / 31.01.2011

Prix de vichy (d) : deux atouts "rouget" de bonne famille

Le Prix

de Vichy (D), couru sur les 2.000m de la piste en Polytrack, peut être une

étape intéressante en vue du prochain Prix Policeman (L, 26/02). Quatorze 3ans

seront en lice et, parmi eux, neuf restent sur une victoire, ce qui signifie

que la course s’annonce relativement ouverte. Jean-Claude Rouget, qui réalise

une nouvelle fois un excellent meeting cagnois, sera représenté dans cette

épreuve par Talk of the Nation (Empire Maker) et Sadaliya (Xaar), deux jeunes

pousses possédant des origines prestigieuses. Talk of the Nation est un fils de

la bonne Moon Queen (Sadler’s Wells), gagnante du Prix de Royallieu (Gr2) et

d’un Gr3 à Gulfstream Park aux États-Unis. Issu du vainqueur des Belmont Stakes

(Gr1), Empire Maker (Unbridled), il s’est logiquement bien comporté pour sa

première sortie sur la piste en sable fibrée de Lyonla-Soie, ouvrant son

palmarès. Cependant, le lot sera plus relevé lundi. Sadaliya, élève de Son

Altesse Aga Khan, est une petite fille de Saganeca (Sagace), lauréate du

"Royallieu", et surtout une nièce de Sagamix (Linamix), vainqueur du

Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) 1998, de Sagacity (Highest Honor), troisième de

l’“Arc” 2001 et de Sage et Jolie (Linamix), gagnante du Prix de Malleret (Gr2).

Le 2 novembre à Lyon, deux maidens se disputaient. Le premier a été enlevé par

Talk of the Nation et le second par Sadaliya qui a brillé face à des

adversaires de meilleure qualité. De plus, elle s’imposait plaisamment et

bénéficiera de la décharge de Manon Scandella, ce qui lui vaudra de porter

seulement 53,5 kilos.

QUELQUES

NOMS A RETENIR

Parmi

les rivaux principaux des deux protégés de Jean-Claude Rouget, on peut citer

Gorgeous Sixty (Touch of the Blues), Salorina (A.P. Indy), Skallet (Muhaymin)

et Keltos Fire (Keltos). La première, présentée par Yannick Fouin, a réussi des

sorties prometteuses en fin d’année dernière. Deuxième à Longchamp de Putyball

(Silver Deputy), gagnante du Critérium du Languedoc (L) ensuite, on pouvait

s’attendre à la voire briser la glace au niveau "B", mais elle n’a pu

que prendre des places en fin d’année. Si elle s’adapte au sable, elle peut

ouvrir son palmarès. Fille d’A.P. Indy (Seattle Slew), Salorina a signé une

première victoire sur le sable deauvillais face à une opposition peu relevée.

Jouer la victoire sera compliqué pour cette pensionnaire de David Smaga, mais

une place est envisageable. Auteure de débuts victorieux plaisants à Deauville,

Skallet est entraînée par Christian Baillet, qui fait rarement le déplacement

jusqu’à Cagnes. Elle monte de catégorie mais devrait être en mesure de lutter

pour les premières places. Enfin, Keltos Fire, élève de la Yeguada Milagro, est

très bien née également. Elle est la fille de Spinola (Spinning World),

lauréate des Cherry Hinton Stakes (Gr2), la sœur de Kirkinola (Selkirk),

gagnante du Critérium de l’Ouest (L), et la nièce de Shot to Fame (Quest for

Fame), vainqueur des Silver Trophy Stakes (Gr3). Bonne quatrième de Zanet

(Enrique) – troisième du Prix Delahante (L) – et de Mrs Nobody

(Footstepsinthesand) – vainqueur à Cagnes récemment – pour ses premiers pas,

Keltos Fire a gagné dès sa deuxième sortie et ses progrès constants pourraient

l’amener à l’arrivée.