Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix el triunfo : la deuxieme course de tell no one

Autres informations / 10.01.2011

Prix el triunfo : la deuxieme course de tell no one

Vainqueur

du Prix Morgex (Gr3) à Auteuil en 2008, Tell no One (Poliglote) effectue sa

deuxième course après une longue absence à l’occasion du Prix El Triunfo. Le

protégé de Guy Cherel vient de prendre la sixième place du Prix Bernard de

Dufau pour sa rentrée après onze mois d’absence et sa quatrième place dans le

Grand Prix de Pau (Gr3). Aussi habile sur les balais que sur les gros

obstacles, Tell no One recherche de la confiance dans cette deuxième

discipline, ce qui semble plus judicieux après une longue absence, le rythme

imposé étant souvent beaucoup moins élevé. Tell no One va toutefois devoir

faire avec dix-sept adversaires et autant de pièges durant le parcours. Mais,

avec une course limpide et une forme retrouvée, nul doute qu’il doit pouvoir

jouer un bon rôle, sinon le meilleur.

NORTHWEST

DU LYS RETROUVE LE STEEPLE

C’est

dans la discipline du steeple-chase que Northwest du Lys (Medaaly) a montré

toute l’étendue de son potentiel. Le pensionnaire de Jean-Luc Guillochon

n’avait plus été engagé dans cette discipline depuis le mois de février et une

cinquième place sur cette même piste de Pau dans un lot bien composé. Northwest

du Lys a fait son retour à la compétition en novembre et reste sur un succès en

haies sur la piste de l’hippodrome de Nantes. C’est donc avec un peu de

fraîcheur qu’il va prendre le départ de cette épreuve, lui qui, à l’automne de

ses 4ans, disputait toutes les épreuves principales de steeple-chase à Auteuil.

SPEED

FEVER LE SPECIALISTE

Speed

Fever (Vertical Speed), le protégé de Pascal Journiac, a couru à douze reprises

sur l’hippodrome de Pau, pour cinq victoires et quatre places. Toutefois, ce

grand spécialiste reste sur une chute au Pont-Long et cherche donc à effacer

cette déconvenue. Il faudra sans doute aussi compter sur Anik de Maspie

(Panoramic), qui a montré de belles choses cette année sur la butte Mortemart.