Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Ready cash, la star de l’amerique

Autres informations / 31.01.2011

Ready cash, la star de l’amerique

Dimanche,

le monde du galop s’est arrêté pour le 90e Prix d’Amérique (Gr1). Le

championnat du monde des trotteurs a tenu toutes ses promesses à Vincennes.

Deux cracks ont totalement dominé l’épreuve : Ready Cash (Indy de Vive) et

Maharajah (Viking Kronos). Les deux favoris se sont rapidement mis en

spectacle, dès le haut de la montée. À cet instant, ils ont commencé leur duel

qui a été magnifique. Pour finir, dans le tournant final, Ready Cash a mis un

uppercut à Maharajah, qui s’est relancé pour revenir terminer deuxième. Fait

amusant, ces deux champions ont la même psychologie : ils ne peuvent être

lâchés complètement dans la ligne droite et pourtant, ils sont bien les deux

meilleurs trotteurs d’Europe et même du monde.

L’HUMILITE

DE PHILIPE ALLAIRE

L’histoire

de Ready Cash est tout à fait inédite. En septembre dernier, il était encore

entraîné par son principal propriétaire, Philippe Allaire. Ce dernier, grand

metteur au point, a pris une décision qui nécessite une bonne dose d’humilité.

En effet, il a décidé de confier son champion à Thierry Duvaldestin, qui avait

travaillé chez Pierre-Désiré Allaire, le père de Philippe. « C’était lui ou

personne. Je lui ai confié pour absence de résultats », confiait-il à l’époque.

Rare et sage décision…L’intérêt du cheval a primé et le résultat est là. Après

sa disqualification dans le Critérium des 5 Ans (Gr1), Ready Cash a donc pris

la direction de l’Orne et de l’établissement de Thierry Duvaldestin. L’air de

la campagne, d’autres méthodes d’entraînement, des changements de ferrure, des

journées au paddock : autant d’éléments qui ont permis à Ready Cash de

retrouver le costume de crack qu’auparavant, il enlevait au gré de ses humeurs.

Ces changements minutieux lui ont permis de suivre les exemples de Général du

Pommeau (Sébrazac) en 2000 et de Kesaco Phedo (Caballio in Blue) en 2004, deux

vainqueurs classiques à 3ans qui ont remporté le Prix d’Amérique à 6ans.

Également, il faut souligner qu’il est l’un des derniers trotteurs à remporter

le Prix d’Amérique sans être "déferré des quatre".

LES

PARTS DE READY CASH FLAMBENT

Ready

Cash a été syndiqué sur la base de 37.500€, prix élevé même si le champion

avait déjà de grandes performances à son actif. Cette semaine, d’après nos

informations, la part se payait "cash" à 70.000€. Ce prix va encore

flamber après la victoire de dimanche…C’est tout l’avantage des trotteurs, qui

continuent la compétition après leur entrée au haras, ce qui peut apporter des

plus-values intéressantes pour les acheteurs de parts.