Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix charles florency (d) : pisa no varon, japonais victorieux a toulouse

Autres informations / 11.02.2011

Prix charles florency (d) : pisa no varon, japonais victorieux a toulouse

Pensionnaire

de Jean-Claude Rouget, Kermiyan (Green Tune) méritait d’être le grand favori du

Prix Charles Florency (D). Mais, en piste, il n’a pas justifié ce rang. Dans

une épreuve pleine de remous, le partenaire de Ioritz Mendizabal a été l’un des

premiers battus, ne terminant finalement que septième sur huit. Il n’a pas

montré son véritable visage et ne mérite pas d’être condamné sur cette

contre-performance… Le favori out, c’est finalement Pisa No Varon (Manhattan

Café) qui a eu l’honneur de passer le poteau en tête. Monté de façon offensive,

il a réussi à prendre la mesure de l’animatrice Barouna (Kouroun) dans la phase

finale. Celle-ci court très bien car c’était seulement sa deuxième sortie, la

première s’étant soldée par une victoire dans un petit lot à Amiens le 1er

avril 2010. Pour revenir au lauréat, il défend l’entraînement de Satoshi

Kobayashi, et sa seule sortie français s’était soldée par un échec dans le

Qatar Prix du Petit Couvert (Gr3). D’ailleurs, cet engagement nous avait

étonnés, puisqu’il n’était pas engagé dans "l’Abbaye", mais dans le

"Daniel Wildenstein", sur 1.600m. Jeudi, il a prouvé que les courses

pour flyers lui convenaient bien et il sera intéressant de le voir remonter de

catégorie pour mieux juger de son potentiel.

LE

PREMIER GAGNANT POUR MANHATTAN CAFE EN FRANCE

Champion

au Japon, Manhattan Café (Sunday Silence) y a notamment gagné le St Leger, le

Tenno Sho et l’Arima Kinen (Grs1). Il était même venu courir l’“Arc” en 2002,

celui de Marienbard (Caerleon), sans succès, puisqu’il s’y est classé treizième

sur seize. Pisa no Varon est le seul produit référencé en France de Manhattan

Café et donc son seul gagnant sur notre sol.