Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de bizanos : maline des epeires confirme son talent et gagne son etoile

Autres informations / 21.02.2011

Prix de bizanos : maline des epeires confirme son talent et gagne son etoile

Pour

l’avant-dernière réunion d’obstacle du meeting d’hiver de Pau, Maline des

Épeires (Ballingarry) confirme l’excellente prestation qu’elle avait effectuée

lors de ses débuts victorieux au mois de décembre. Le style de son succès ce

dimanche a été très impressionnant : tout de suite en tête du peloton, elle a

imposé un train sélectif, sautant avec facilité toutes les difficultés qui se

sont présentées devant elle, puis a filé vers le poteau sans que son jockey

n’ait à lui demander de puiser dans ses ressources, et ce, tout en créant

d’importants écarts. Maline des Épeires est indéniablement une pouliche à

suivre, cette excellente sauteuse dispose d’un grand braquet et pourrait alors

faire parler d’elle sur la butte Mortemart. Pour l’ensemble de ces raisons,

nous lui décernons une JDG Jumping Star. Elle a laissé à nette distance Triple

Star (Dom Alco) qui continue sa progression à chacune de ses sorties et Taska

d’Airy (Ungaro), qui est à créditer d’une remarquable fin de course. La

déception est venue de J’y Viens (Smadoun), la soeur des bons Si tu Viens

(Martaline) et J’y Vole (Mansonnien), qui a été arrêtée après le saut de

l’ultime haie, alors qu’elle avait parsemé son parcours de petites fautes.

UNE

FAMILLE MATERNELLE BLACK TYPE EN PLAT

Maline

des Épeires est une fille de Ballingarry (Sadler’s Wells) et Marie d’Issambres

(Baillamont), une jument qui s’est placée deuxième de Gr2 en Belgique dans les

années 90. Outre Maline des Épeires, Marie d’Issambres a donné également deux

autres gagnants : Kaliban des Épeire (Le Glorieux) et Mist des Épeires (River

Mist). Maline des Epeires est aussi la nièce de Marie de Beaujeu (Kenmare),

multiple placée de Listed, qui est à l’origine de All my Dreams (Assert),

vainqueur du Derby allemand (Gr1) en 1995 et de l'Europachampionat (Gr2).