Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de la principaute de monaco (b) : engage classique, ixgan courra le "montenica

Autres informations / 22.02.2011

Prix de la principaute de monaco (b) : engage classique, ixgan courra le "montenica

Samedi,

les listes des engagements classiques ont été diffusées. Ixgan (Indian Rocket)

figure dans celle de la Poule d'Essai des Poulains (Gr1) et il a gagné ce lundi

à Cagnes le Prix de la Principauté de Monaco (B). Après avoir patienté, ce

pensionnaire de Christian Baillet a plongé à la corde, s'est détaché

irrésistiblement du reste du peloton et s'est imposé facilement, laissant son

dauphin, Blue Soave (Soave), a deux longueurs. Pourtant « c'était une rentrée

et je dois avouer que nous ne l'avons pas amené à fond pour cette course », a

déclaré son entraîneur. Ixgan est un poulain estimé et, après cette victoire dans

une "B", son entourage envisage logiquement de l'emmener sur une

Listed, le Prix Montenica, le 17 mars à Deauville. Christian Baillet nous a

confié : « Il courra la Listed de Deauville et pourrait ensuite aller sur le

Prix Djebel (Gr3), mais sur ce point rien n'est encore définitif. Maiguri, lui,

irait plutôt sur le Prix de Fontainebleau 

(Gr3). Autant je suis sûr que le terrain lourd conviendra à Maiguri,

autant pour Ixgan, je n'en suis pas certain et rien n'est donc définitif pour

l'un comme pour l'autre. Ce qui est sûr c'est qu'Ixgan courra le Prix

Montenica.»

IXGAN,

UN "INDIAN ROCKET" BON A 2ANS, MEILLEUR A 3ANS

Ixgan

possède une petite expérience car il ne disputait ce lundi que sa quatrième

course et sa première à 3ans. L'an dernier, il avait gagné en débutant (en

trébuchant à 100m du but) puis avait pris la troisième place du Critérium du

Languedoc (L) au mois de novembre. En bon fils d'Indian Rocket – étalon

regretté surnommé le champion des 2ans –, Ixgan a montré dès son plus jeune âge

qu'il avait du potentiel, mais sur ce qu'il a fait ce lundi, il est évident

qu'il a beaucoup progressé et qu'il progressera encore jusqu'aux grandes

échéances.

BLUE

SOAVE CONFIRME

Gagnant

de son maiden sur le parcours P.S.F. des 1.300m de Cagnes, Blue Soave s'est ensuite

placé deuxième d'une "D" au début du mois. Il était alors battu par

Mister Iceman (Iceman), un poulain qu'il retrouvait ce lundi et qui n'a pour sa

part pas refait cette valeur. À ce sujet, Dominique Boeuf, son jockey, nous a

déclaré : « Nous sommes partis très vite et je me suis retrouvé derrière. Il a

été un peu écoeuré à ce moment-là, mais il a ensuite tracé une très bonne ligne

droite. » Mister Iceman a finalement terminé cinquième. Blue Soave, lui, a pris

la deuxième place et son jockey, Thierry Thulliez, nous a dit : « Il était plus

réveillé et un peu plus brillant aussi par rapport à l'autre jour. La dernière

fois, si cela s'était prolongé, nous aurions battu Mister Iceman. Je pensais

qu'il ferait 1.600m, maintenant je me rends compte qu'il possède surtout

beaucoup de vitesse. »

LA

REUSSITE DES ETALONS "CHOPARD"

Les deux

premiers de cette course B ont pour père deux étalons qui stationnent ou ont

stationné chez Émilie et Alain Chopard, au Haras des Faunes. Père du gagnant,

Indian Rocket appartenait à Maxime Jarlan et avait été déniché aux ventes de

Newmarket par Alain Chopard. Soave (Dashing Blade), père de Blue Soave, est un

jeune étalon du Haras des Faunes qu'il a rejoint en 2007 et dont les premiers

2ans sont entrés en piste en 2010. D'un modèle imposant, Soave comptait parmi

les meilleurs sprinteurs allemands pendant quatre saisons.

TREBETHERICK,

DE RETOUR SUR 1.300M

Mis en

échec en dernier lieu sur le mile, Trebetherick (Verglas) revenait sur 1.300m

ce lundi et il a ainsi pu se classer troisième. Son jockey, Frédéric Spanu,

nous a déclaré : « Il est en net progrès. Mais j'ai été un peu embêté dans la

ligne droite et je n'ai pas pu faire ce que je voulais. Je pense que cela nous

coûte la deuxième place. »

UNE

FAMILLE NIARCHOS

Élevé

par l’Écurie Jarlan, Ixgan est le deuxième gagnant de sa mère, Bela Cara (Law

Society) et également son huitième produit référencé. Il est le seul black type

de la fratrie. Gagnante de trois courses à 2 et 3ans, Bela Cara a été élevée

par l’écurie Niarchos. Elle est une fille d’Etoile d’Océan, qui n’a couru

qu’une fois pour une quatrième place. Étoile d’Océan a pour père Northern

Dancer, ce qui prouve que, à l’époque, on croyait en elle en tant que

poulinière. Mais, finalement, on trouve peu de caractère gras dans le pedigree

d’Ixgan.