Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de la ville de cagnes-sur-mer (a) : mariage tardif enclenche tardivement… mais gagne

Autres informations / 06.02.2011

Prix de la ville de cagnes-sur-mer (a) : mariage tardif enclenche tardivement… mais gagne

À 200m

du poteau, on s’inquiétait pour le grand favori du Prix de la Ville de

Cagnes-sur-Mer (A), Mariage Tardif (Slickly). Sur la ligne de tête avec deux

autres concurrents, il ne donnait pas l’impression d’aller mieux que tout le

monde. En fait il mettait tout simplement du temps à enclencher et, une fois

qu’il a changé de vitesse, il a finalement filé facilement au poteau. C’était

une impression un peu trompeuse, comme nous l’a raconté son jockey, Franck

Blondel : « Je savais que les autres étaient à fond à ce moment-là, mais moi,

j’avais encore une vitesse à passer. » En 2010, cette épreuve a été remportée

par Querry Boy (Equerry), futur deuxième du Prix Policeman (L). Mariage Tardif

devrait suivre cette voie, d’après les propos de son entraîneur, Frédéric Rossi

: « Si le cheval est bien, on devrait bien sûr courir le Prix Policeman. Mais

on ne prendra pas de risque si nous avons un doute. Comme lors de sa rentrée,

où il a été malheureux, il a été pris de vitesse. C’est un cheval dur, avec du

fond, qui pourrait certainement faire 2.400m. Lors de sa dernière sortie, la

distance était de 1.600m et cela avait surtout pour but de le préparer pour cet

engagement. Mariage Tardif n’est pas vraiment un cheval qui fait rêver dans sa

façon de faire, mais il est très facile le matin, faisant tout ce qu’on lui

demande. »

DIRECTION

LE "POLICEMAN" POUR NONSUCH WAY ET SEPTENTRIO

Deuxième,

Nonsuch Way (Verglas) a un moment eu l’avantage dans la ligne droite. Mais,

lorsqu’il a enclenché, Mariage Tardif a eu raison d’elle. Elle termine

finalement deuxième et continue de faire plaisir à son entraîneur, Fabrice

Vermeulen, qui nous disait : « J’y ai cru. Dommage qu’elle ait un peu penché

pour finir. Elle confirme tout le bien que l’on pense d’elle. Je suis content

pour son propriétaire, Jan Romel, pour qui j’ai une autre bonne pouliche de

3ans, Mixed Intention. Nous allons continuer de rêver et nous allons

certainement courir le Prix Policeman. » Quatrième, l’ex-pensionnaire de Freddy

Head, Septentrion (Numerous) a réalisé de bons débuts pour son nouvel entraîneur,

Didier Prod’Homme. Celui-ci était satisfait et nous disait : « Son jockey ne

l’a pas tapé, sans quoi il aurait pu être troisième. Mais le cheval a été au

repos après sa fin de saison et il avait besoin de cette sortie. Il a encore

une marge de progression. Il devrait courir le Prix Policeman et ensuite il

sera dirigé vers le Derby Suisse. Il a été acheté pour cela par son nouveau

propriétaire. » Quant à Uldiko (Enrique), qui a longtemps mené l’épreuve, il se

classe cinquième et Dominique Boeuf, son jockey, estimait que « la distance

s’est avérée trop longue pour lui. »

AUX

ORIGINES DE KALDOUNEVEES

Élevé au

haras du Cadran par Jean-Claude Seroul, Mariage Tardif est un fils de Slickly

et Joha (Johann Quatz), une gagnante du Prix Georges Trabaud (L) sur 2.100m à

Marseille-Borély, déjà sous les couleurs de Jean-Claude Seroul. Sa deuxième

mère, Star des Evées (Moulin), s’est placée troisième du Prix des Sablonnets

(L) à Nantes. Elle est aussi la soeur de Kaldounévées (Kaldoun), vainqueur des

Prix du Chemin de Fer du Nord (Gr3) et Edmond Blanc (Gr3), avant de prendre la

deuxième place d’un Gr1 en Allemagne et la deuxième place des Man O’War Stakes

(Gr1) à Belmont, derrière le protégé de Jean-Claude Rouget Millkom (Cyrano de

Bergerac).