Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de la ville de cagnes-sur-mer (a) : mariage tardif pour conjurer le mauvais sort

Autres informations / 05.02.2011

Prix de la ville de cagnes-sur-mer (a) : mariage tardif pour conjurer le mauvais sort

La

dernière sortie de Mariage Tardif (Slickly) a été un véritable cauchemar pour

l’entourage de ce poulain. Le pensionnaire de Frédéric Rossi n’a jamais pu

trouver le passage dans la ligne droite, alors qu’il cherchait à venir, plein

de ressources, côté corde. Son jockey Franck Blondel n’a pas insisté

inutilement pour finir. Mariage Tardif n’a donc pas eu une course dure et

devrait se racheter ce samedi dans le Prix de la Ville de Cagnes-sur-Mer (A),

connu sous le nom de "Prix Renoir". Cette épreuve est un tremplin

idéal vers le prochain Prix Policeman (L) dans lequel la concurrence sera plus

acérée pour Mariage Tardif qui devra alors confirmer l’estime de son entourage.

Au regard de sa deuxième place dans le Prix Delahante (L) sur 1.800m, il devrait

tenir 2.000m et viser la victoire.

LA BONNE

PROGRESSION D’ULDIKO

Deuxième

du Prix Joseph Collignon (A), préparatoire au Prix de la Californie (L), Uldiko

(Enrique) a fourni un bon parcours, bien qu’ayant galopé en épaisseur. À cette

occasion, il courait sur le mile et découvrait les deux kilomètres, mais il a

déjà terminé deuxième de la JDG rising star Vadamar (Dalakhani) à

Maisons-Laffitte, sur 1.800m en ligne droite. Il a donc la tenue suffisante

pour bien faire samedi. Depuis le début de sa carrière, il n’a cessé de

progresser et pourrait encore accuser des progrès. Honnête troisième de

l’important Prix des Roches Noires (B) en débutant, sous la casaque du haras du

Quesnay, Septentrion (Numerous) a changé de casaque à l’issue de sa victoire

dans une "B" clodoaldienne en fin de saison dernière. Il se

présentera aujourd’hui pour son nouveau propriétaire, Anton Krauliger, sous

l’entraînement de Didier Prod’homme. S’il se sort de la PSF, il peut même

gagner. Bien placée au poids, Nonsuch Way (Verglas) a fait, elle aussi,

l’arrivée de courses à conditions de bon niveau. Cette protégée de Fabrice

Vermeulen vient de s’imposer à Deauville et conjugue à la fois la forme et

l’aptitude au sable.