Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de sarrance : tali des obeaux, en pouliche d’avenir

Autres informations / 05.02.2011

Prix de sarrance : tali des obeaux, en pouliche d’avenir

Dix

longueurs. C’est l’écart avec lequel Tali des Obeaux (Panoramic) a remporté le

Prix de Sarrance. Certes, il y avait surtout des petites valeurs au départ, à

l’exception de Beryte (Lomitas) qui n’a pas fait sa course, mais Tali des

Obeaux a gagné avec la manière, sans forcer son talent. Confiant dans les

possibilités de sa partenaire, Sébastien Zuliani l’a installée en tête et elle

a contrôlé la course du départ à l’arrivée, 

repartant facilement dès l’entrée de la ligne droite. « Elle me laisse

une très bonne impression, même si je pense que la pouliche de monsieur Ortet

n’a pas fait sa course, a avoué le jockey lauréat. Tali des Obeaux possède une

bonne classe de plat et, en plus, elle saute très bien. Elle a tout pour faire

une bonne pouliche d’autant qu’elle va dans tous les terrains. » Invaincue en

deux sorties sur les haies paloises, Tali des Obeaux avait montré de la qualité

en plat, en terminant troisième du Prix de l’Avenir (A). Elle devrait encore

progresser et peut tenter sa chance à Auteuil, car elle a prouvé qu’elle

n’avait pas de rivales en province. La déception est venue de Beryte. La

pensionnaire de Jacques Ortet a galopé aux avant-postes en pleine piste,

faisant parfois des sauts un peu forts. Logiquement, elle a payé cette débauche

d’énergie en fin de parcours, mais son jockey Christophe Pieux a rapidement

posé les mains, une fois qu’il a senti que sa pouliche n’avait plus de

ressources. La pouliche de Naji Pharaon s’est ainsi évitée une course dure,

préjudiciable pour la suite de sa carrière.

UNE

SOUCHE D’ESTRUVAL

Tali des

Obeaux appartient à une souche d’Estruval. Sa deuxième mère, Danae II (Night

and Day), courait sous les couleurs Le Gentil, dont le label est

"d’Estruval". Elle a donné Charme d’Estruval (Mistigri), génitrice de

Mioche d’Estruval (Lute Antique), deuxième de Listed sur les claies de

Cheltenham. Mère de Tali des Obeaux, Alpaga (Le Pontet) a pris deux fois une

cinquième place en quatre sorties, l’une en plat,  l’autre en obstacle. Elle a produit quatre

vainqueurs sur quatorze produits répertoriés.