Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix du fort carre (f) : parigino, courageux et appliqué

Autres informations / 20.02.2011

Prix du fort carre (f) : parigino, courageux et appliqué

C’est le

"Rouget" Mon Julien (Street Cry) qui était le grand favori de ce

maiden. Mais il a été battu à la régulière, par le pensionnaire de Fabrice

Chappet, Parigino (Panis). Ce dernier a certes été avantagé par le terrain

souple de la piste en gazon quand son adversaire en a été plutôt gêné, mais il

s’est imposé avec une bonne marge. Son jockey, Thierry Thulliez, déclarait : «

Je pensais avant l’heure que le poulain de monsieur Rouget serait difficile à

battre mais, sur une piste collante, le mien a pu faire la différence. C’est en

plus un poulain courageux, et il s’est imposé assez facilement. Il a terminé

sixième la dernière fois, mais c’était dans un lot plus relevé. » Parigino a

couru onze fois sans gagner, mais ce poulain, qui porte des oeillères

australiennes, montre un peu de caractère. Lors de ses deux dernières sorties,

il a sauté l’ombre du poteau à l’arrivée. Cette fois-ci, ça n’a pas été le cas.

Placé en bonne position, détendu dans le parcours, Parigino a attendu un peu

avant de porter son attaque, puis est venu en pleine piste pour remonter sur

Mon Julien qui avait pris l’avantage. Monté habilement par Thierry Thulliez, muni

d’une bonne expérience et d’une aptitude pour le terrain souple, Parigino a

enfin décroché sa première victoire ce samedi, lui qui avait débuté dans

l’important Prix Yacowlef (L) l’an dernier.

LE FILS

DE LORETTA GIANNI

Élevé

par Mme Morange, Parigino est issu de Panis. Il a été présenté par le haras du

Quesnay aux ventes de décembre 2009, et c’est Fabrice Chappet qui l’a acheté

pour 7.000€. Depuis, Parigino a cumulé 40.625€ de gains et primes. La mère de

Parigino, Loretta Gianni (Classic Account), était entraînée par David Smaga.

Elle s’est placée de Stakes à de nombreuses reprises et a pris notamment la

deuxième place des Prix Pénélope et Cléopâtre (Grs3). Au haras, Loretta Gianni

a régulièrement donné des gagnants, mais elle a surtout produit Whim (Poliglote),

gagnante du Prix Charles Laffitte (L) à Longchamp et plusieurs fois placée de

Grs3 de 1.600 à 2.100m.