Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix gaston phoebus : quick fire tente le double dans la consolante du grand prix

Autres informations / 06.02.2011

Prix gaston phoebus : quick fire tente le double dans la consolante du grand prix

En 2010,

Quick Fire (Double Bed) avait terminé deuxième du Grand Prix de Pau (Gr3) avant

de gagner le Prix Gaston Phoebus, consolante du Gr3. Cette année, le

pensionnaire de Jacques Ortet va essayer d’accomplir la même performance.

Crédité d’un top weight de 73 kilos et confronté à un terrain allégé, Quick

Fire a des points négatifs contre lui. Mais il avait porté victorieusement 70

kilos lors de la précédente édition du Prix Gaston Phoebus. Le parcours de

4.600m va lui convenir, car il a déjà démontré, en étant deuxième par deux fois

du Grand Prix, qu’il avait beaucoup de tenue. S’il ne se ressent pas de sa

dernière course, il sera redoutable. Son entraîneur Jacques Ortet sera

également représenté par Tarakan (Trempolino) qui risque de trouver le temps

long sur ce parcours et Quaska d’Airy (Cachet Noir), une pouliche de classe qui

reste sur deux démonstrations et qui a fait de cette course un objectif.

TELL NO

ONE, SUR LA FRAICHEUR

Métronome

sur les haies comme sur le steeple, au plus haut niveau, Tell No one

(Poliglote) a terminé quatrième du Grand Prix de Pau 2010 et n’a pas recouru

avant le mois de décembre, toujours au Pont-Long. À l’occasion de sa grande

rentrée, il a terminé sixième, ayant besoin de courir. Il s’est ensuite imposé

de six longueurs dans le Prix El Triunfo sur le parcours de dimanche. Il a

évité le Grand Prix 2011, et sa fraîcheur sera un atout sérieux d’autant plus

que, comme on arrive en fin de meeting, les organismes peuvent être marqués.

Parmi les chevaux à suivre dans cette course, on peut citer Deus Ex Machina

(Pelder) redoutable finisseur, Nivitt (Port Lyautey) qui connaît l’hippodrome,

ou Gorilla (Goldneyev) malheureusement tombé dans le "Grand Prix".