Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix gaston phoebus : tell no one ne passe pas a cote de son bon engagement

Autres informations / 07.02.2011

Prix gaston phoebus : tell no one ne passe pas a cote de son bon engagement

Tell no

One (Poliglote) trouvait un excellent engagement dans le Prix Gaston Phoebus et

il ne l’a pas laissé passer. En effet, dans cette consolante au Grand Prix de

Pau (Gr3), il portait cinq kilos de moins que Quick fire (Double Bed), deuxième

du Grand Prix mais moins titré que lui. Et ces cinq kilos-là ont parlé quand

les deux chevaux se sont trouvés à la lutte sur le plat dans la phase finale.

Bien que repartant sur le plat, Quick Fire n’a jamais pu revenir chercher le

futur vainqueur, qui s’est contenté de repousser son attaque. Encore

certainement un peu juste pour courir les bonnes épreuves de Pau, Tell no One

n’avait plus été revu depuis le 10 janvier et sa facile victoire sur ce

parcours dans le Prix El Triunfo. Véritable métronome, Tell no One a été

longtemps arrêté, quasiment un an, après sa quatrième place dans le Grand Prix

de Pau 2010, suite à des problèmes aux boulets. Cette longue interruption lui

permet de trouver de très bons engagements, en haies comme en steeple, lui qui

sait briller dans les deux spécialités. Pour l’instant juste en dessous des

meilleurs à Auteuil, Tell no One pourrait être revu dans les bonnes courses sur

la butte Mortemart. Et, s’il accuse encore des progrès, il pourrait bien

accrocher de belles courses à son palmarès.

L’UN DES

MEILLEURS FILS DE POLIGLOTE

Élevé

par son propriétaire irlandais M.L. Bloodstock, Tell no One est l’exemple type

de la réussite de l’étalon Poliglote 

(Sadler’s Wells) en obstacle. Il est l’un de ses meilleurs éléments et

le plus riche de tous ses produits à vocation obstacle (Prince Oui Oui est

également un fils de Poliglote). Seuls Berryville et irish Wells le dominent en

termes de gains, mais le double lauréat du Grand Prix de Deauville (Gr2) n’a

jamais couru en obstacle. Tell no One est le quatrième des dix produits

référencés de La Curamalal (Rainbow Quest) et sans doute le meilleur à ce jour.

Avant lui, La Curamalal avait donné Port St André (Lando), qui a bien gagné sa

vie en plat dans la catégorie des handicaps. Après Tell no One, elle a donné

Tiger Rock (Tiger Hill) qui a connu le même type de carrière que Port St André,

puis Current Event (Muhtathir),  un 4ans

qui s’est placé deuxième du Prix Wild Monarch (L) en débutant en obstacle,

avant d’être exporté outre-Manche.