Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix jeanne de laval (g) : cherie oh cherie avec les oeilleres

Autres informations / 18.02.2011

Prix jeanne de laval (g) : cherie oh cherie avec les oeilleres

C'est

aidée des oeillères que Chérie Oh Chérie (Mineshaft) s'est imposée dans le Prix

Jeanne de Laval (G) après des débuts manqués au mois de décembre dernier.

Parfois un peu "fainéante", cette pensionnaire de Pia Brandt a besoin

de cet artifice pour utiliser tout son potentiel. Évoluant en tête de peloton,

elle a poursuivi son effort jusqu'au poteau et l'avance prise sur sa dauphine

et favorite, Bright Tango (Chichicastenango), a suffi. Cette dernière,

présentée par Éric Libaud, débutait en compétition et ses premiers pas sont

encourageants. "Planquée" au coeur du peloton, Bright Tango a

progressé "gentiment" dans le dernier tournant de ce parcours long de

2.100m, puis s'est décalée, a cherché son action, l'a trouvée, a changé de

jambes et a nettement accéléré pour échouer d'une longueur et demi derrière

Chérie Oh Chérie. Dans les derniers mètres, les foulées de la gagnante

semblaient se raccourcir en comparaison à l'action de Bright Tango. Gaëtan

Gilles, éleveur-propriétaire de la pouliche, disait avant la course que sa

protégée travaille bien le matin et qu'elle devrait être à l'arrivée dans ce

maiden. Bright Tango a failli gagner dans un lot fourni de seize partantes et

parmi des pouliches ayant déjà couru. Une autre débutante a bien couru, c'est

Dahabiya  (Enrique), revenue en trombe

prendre une cinquième place dead-heat après avoir été malheureuse. Avec un peu

plus de chance et d'expérience, Dahabiya devrait gagner son maiden assez

rapidement. C'est par ailleurs la nièce de King's Daughter (King's Theatre),

gagnante du Prix Bournosienne (Gr3) et quatrième notamment du Prix Renaud du

Vivier (Gr1).

UNE

FAMILLE AMERICAINE

Élevée

par l'Écurie D, Chérie Oh Chérie est une pouliche d'origine américaine. C'est

une fille de Mineshaft et d'une mère par Grand Slam. La mère, Cherish Destiny,

a gagné trois courses aux États-Unis et s'est placée de Gr3 sur 1.200m. Elle

est aussi la soeur d'une placée de Listed aux USA. La troisième mère a gagné

une Listed à Calder et a donné un gagnant de Gr3, double lauréat de Listed.

L'ensemble de la famille a toujours évolué outre-Atlantique.