Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix sky lawyer (dubaï-trial - b) : de plus en plus haut pour something

Autres informations / 27.02.2011

Prix sky lawyer (dubaï-trial - b) : de plus en plus haut pour something

Something

(Trans Island) aura réussi un très beau meeting de Cagnes. Samedi, il a enlevé

sa troisième course consécutive sur l’hippodrome de la Côte d’Azur dans le Prix

Sky Lawyer (Dubaï-Trial - B) sur les 1.300m de la Polytrack. Et il reste

invaincu pour l’entraînement de Patrick Monfort, après avoir été acheté "à

réclamer" pour 15.525€, alors qu’il était chez "Dandy" Nicholls.

Depuis, il n’a cessé de progresser, remportant une "D" puis cette

course "B", toujours avec une certaine marge. Il faut dire que Something

a débuté sa carrière en Grande-Bretagne, faisant de belles valeurs dans des

gros handicaps "class 2", situés juste en dessous des importants

"Heritage Handicap". Et l’expérience qu’il en a tirée lui sert

dorénavant. Samedi, son jockey, Ioritz Mendizabal, a laissé passer l’orage

quand Kalahari Gold (Trans Island) est venu librement prendre l’avantage. Il a

alors temporisé et, une fois seul devant, le pensionnaire de François Rohaut a

donné l’impression de s’arrêter un peu. Ioritz Mendizabal en a profité pour

relancer Something qui disposait de beaucoup de ressources lorsqu’il s’est

rapproché à l’entrée de la ligne droite. Something a pris la mesure de son

principal rival à cent cinquante mètres du poteau pour gagner avec assurance.  « On parle souvent des bons achats, mais on

ne parle pas des autres, avoue Patrick Monfort. Something est une bonne

acquisition. Le succès n’a pas été si facile à obtenir avec le cheval de

François Rohaut qui nous a bien résisté. Il a mis un bon coup de reins pour

finir. » Something devrait maintenant grimper un nouvel échelon pour courir

dans une Listed.

LE MEME

JUMELE QUE DANS LE PRIX FREDDY PALMER

L’arrivée

de ce Prix Sky Lawyer a été une copie conforme du Prix Freddy Palmer, disputé

sur le même parcours le 12 février. En effet, Something s’y est imposé,

précédant Kalahari Gold, comme il l’a fait ce samedi. Ces deux chevaux

apportent donc un nouveau jumelé à l’étalon Trans Island (Selkirk), gagnant de

Gr3 sur 1.700m.

KALAHARI

GOLD TOMBE SUR UN OS

Favori

de la course, Kalahari Gold a fait illusion, mais il est tombé sur un

"os" nommé Something. Pourtant, son entraîneur était confiant comme

il nous l’a expliqué après l’arrivée : « Je pensais avoir deux coups sûrs avec

lui et Young Tiger ce samedi. Je pensais d’ailleurs gagner aussi la dernière

fois avec Trans Island, mais il y avait Something... » Troisième, Dam d’Augy

(Bernebeau) s’en est parfaitement sortie sur le sable, faisant un effort

remarqué pour prendre la troisième place. « Elle fait une bonne rentrée, nous a

confié Thierry Jarnet, son jockey. Elle est seulement devancée par les chevaux

de la course. »

TIZA

PREND LA QUATRIEME PLACE POUR SON NOUVEL ENTRAINEUR

Quatrième,

Tiza (Goldkeeper) a pu paraître déclassé dans ce lot au regard de ses succès de

Groupes, mais le cheval de Jean-Claude Seroul a 9ans désormais et il n’est plus

aussi performant. Pour sa première sortie sous l’entraînement de Frédéric

Rossi, il a conclu quatrième. « Je l’ai reçu début décembre mais il n’était pas

prêt, nous a dit son nouveau mentor. C’est un cheval saisonnier, et il sera

mieux au printemps. »

LE FRERE

DE LAKE CONISTON

Élevé

par Newlands House Stud, Something est un fils de Persian Polly (Persian Bold),

lauréate à 2ans et troisième des Park Stakes (Gr3). Outre Something, elle a

aussi produit Lake Coniston (Bluebird), champion sprinter qui a gagné le July

Cup (Gr1) et des Diadem Stakes (Gr3). Persian Polly est aussi la mère de Treble

Eight (Kings Lake) qui a terminé troisième d’un Gr1 en Allemagne.