Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Redemptor a les cartes en mains

Autres informations / 13.02.2011

Redemptor a les cartes en mains

PARTANTS  

CAGNES, Dimanche

Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget, Redemptor (Elusive

City), se détache dans ce Prix de la Californie (L) édition 2011. Cette

première Listed de l’année pour les 3ans est désormais disputée sur le sable

pour tenter d’améliorer son rating. Elle possède un favori sérieux en

Redemptor, qui compte plusieurs atouts. De fait, il vient de gagner une épreuve

préparatoire, le Prix Louis Gautier Vignal (D) que Coubiza un autre protégé de

Jean-Claude Rouget avait remporté avant de vaincre dans cette Listed en 2009. Lors

de ce succès, Redemptor devançait Mister Iceman (Iceman) qui a répété en

gagnant brillamment sur la "Polytrack" cagnoise. Jean-Claude Rouget

nous avait confié à cette occasion : « S'il avait pu aller seul devant, je

pense qu’il aurait gagné beaucoup plus facilement. » Redemptor avait en effet

mené en début de course avant de se voir relayer par Point du Cœur (Nombre

Premier) et il avait donc chassé un peu derrière l’animateur. Suffisamment

estimé pour débuter dans le Prix de Tancarville (F, 4e), Redemptor n’était pas

encore mûr pour faire sa valeur.

 

 Après une première

victoire à Toulouse en terrain lourd et une deuxième à Cagnes sur le sable,

Redemptor franchit les paliers et tentera d’en franchir un nouveau, l’un des

plus importants de sa jeune carrière, ce dimanche.

 

filozef, le poulain qui "monte"

Troisième à Deauville pour ses débuts, filozef

(Footstepsinthesand) était battu par Mister Iceman qui a été dominé par

Redemptor à Cagnes. Par le jeu des lignes croisées, ce dernier serait, en toute

logique, supérieur à Filozef. Mais la logique et les courses ne vont toujours

pas de pair, et le pensionnaire de Christophe Ferland a progressé depuis sa

première course, puisqu’il a ouvert son palmarès avec assurance, en allant

devant. « Le poulain le fait bien, de bout en bout, bien que ce n’ait pas été

les ordres. Je préfère le voir caché », nous avait pourtant expliqué son

entraîneur. Le lot est bien sûr plus relevé dimanche, mais Filozef est en

progrès constants et peut réaliser un numéro, d’autant que l’écurie de

Christophe Ferland réalise un excellent hiver.

 

La "ligne" du Prix Joseph Collignon

Cinq 3ans viennent de courir l’épreuve de référence pour ce

Prix de la Californie, le Prix Joseph Collignon (A). Ce jour-là, Domino Rock (Indian

Rocket, 1er) s’imposait devant Uldiko (Enrique, 2e), Mixed Intention (Elusive

City, 3e), Silver Ocean (Silver Train, 7e) et Etive (Elusive Quality, 10e).

Domino Rock a affiché de nets progrès pour l’emporter après un bon parcours.

Cette fois-ci associé à François-Xavier Bertras, il devra avoir de nouveau

progressé pour jouer les premiers rôles, sachant que ce poulain, qui possède

beaucoup de cœur, devrait donner le meilleur de lui-même, comme à chacune de

ses sorties. Uldiko a recouru depuis ce "Joseph Collignon", dans le

Prix de la Ville de Cagnes-sur-Mer (A), mais la distance de 2.000m s’est avérée

trop longue pour lui. Sur le mile, il sera  plus à même de répéter sa bonne valeur.

Mixed Intention est sans doute celle qui a la plus grande

marge de progression. Plaisante lauréate le 31 décembre dernier, à Deauville,

elle a été remarquée à Cagnes pour sa bonne fin de course. Elle pourrait être

la surprise de l’épreuve. Présenté par Riccardo Santini, Silver Ocean (Silver

Train) est le seul lauréat de Listed au départ. Il a remporté le Critérium de

Pise, dans un lot difficile à situer, mais il n’a pas séduit à Cagnes.

 

Enfin, Etive est la plus haute valeur de la course (45,5)

après sa deuxième place dans le Prix des Sablonnets (L). Elle reste sur un

succès rassurant sur le gazon après avoir déçu pour sa seule course sur le

sable cagnois. Cependant, elle avait conclu deuxième d’une "B"

deauvillaise sur la même surface, preuve que ce n’est pas le sable qui l’a

gênée à Cagnes. Elle s’était en effet montrée brillante et n’avait pas eu le

même rendement qu’à l’accoutumée, pour sa semi-rentrée sur la Côte d’Azur.