1982, un precedent qui ne se repetera pas

Autres informations / 18.03.2011

1982, un precedent qui ne se repetera pas

En 1982,

toutes les épreuves du Festival, qui se déroulait sur trois jours seulement,

avaient été enlevées par des jockeys différents. C'est finalement Jonjo

O'Neill, devenu entraîneur, qui avait eu le trophée du meilleur cavalier du

Festival. Ce précédent inédit ne se répétera pas car Ruby Walsh est bien parti

pour justifier sa position de favori chez les bookmakers pour le titre de

jockey du Festival.