Courses preparatoires a la reunion du dubai world cup : twice over frappe un grand coup

Autres informations / 04.03.2011

Courses preparatoires a la reunion du dubai world cup : twice over frappe un grand coup

L’an

dernier, Twice Over (Observatory) avait fait sa rentrée directement dans le

Dubai World Cup, échouant à la dixième place sur quatorze. Changement de

programme cette année : le protégé d’Henry Cecil a mis un terme à sa saison

2010 en signant une deuxième victoire dans les Champion Stakes (Gr1) et n’est

pas allé disputer le Breeders’ Cup Classic (Gr1) comme en 2009. Du coup, arrêté

plus tôt, il est également rentré plus tôt. En l’occurrence, jeudi soir à

Dubaï, lors de la grande réunion préparatoire baptisée "Super

Thursday" (le "grand jeudi"). Et le choix de son entraîneur a été

gagnant, puisque le cheval s’est imposé d’une classe à l’arrivée du Al Maktoum

Challenge Round 3, préparatoire au Dubai World Cup (Gr1, 2000m, 26 mars). Les

bookmakers ne s’y trompent pas, et en ont fait leur favori pour l’échéance de

la fin mars, nettement devant Musir (Redoute’s Choice) et Gitano Hernando

(Hernando) qui avait lui aussi changé ses plans. En 2010, il avait fini sixième

du Dubai World Cup après s’être préparé sur la P.S.F. de Lingfield ; cette

année, il s’est rendu plus tôt à Meydan pour avoir une course sur place dans

les jambes.  Le "de Kock" Bold

Silvano (Silvano), qui devrait être monté par Christophe Soumillon le 26 mars,

reste deuxième favori – lui qui s’est imposé début février dans le Round 2 du

Maktoum Challenge. Du côté des Français (et des Belges !), il faut tout d’abord

noter la monte une fois de plus très efficace de Christophe Soumillon en selle

sur Musir. Comme Olivier Peslier quelques minutes plus tôt, le jockey

franco-belge a conduit son cheval à l’économie en restant à la corde. Et, même

s’il n’a rien pu faire lorsque Twice Over est venu prendre la mesure du peloton

en pleine piste, "Soumillon" a tiré le meilleur parti de sa monte.

Ensuite, le "Nakkachdji" Win for Sure (Stravinsky) a conclu

quatrième, en léger retrait des trois premiers. Il a bien tenu son rang tout au

long de la ligne droite et aura le droit de disputer les bons accessits dans le

Dubai World Cup. Il avait à son avantage deux parcours sur cette même piste au

mois de janvier.  A l’inverse, le

"Freddy Head" Rajsaman (Linamix) avait manifestement besoin de cette

course, étant absent depuis sa quatrième place dans le Hong Kong Mile le 12

décembre. Il a couru "très propre" et va assurément monter cette

course. Il va avoir son mot à dire le 26 mars.

TOM

QUEALLY : « TOUCHONS DU BOIS ! »

Le

jockey de Twice Over, Tom Queally, était évidemment ravi de la prestation de

son cheval : « Il avait l’air vraiment en forme, ce soir, et a bien gagné. » Il

ne masquait pas ses ambitions, avec cette petite dose de superstition qui

laisse sous-entendre les plus grands espoirs : « Il est sur la bonne voie.

Touchons du bois. Ce qu’il a fait aujourd’hui, c’est un pas vers de plus

grandes choses encore… »

L’ENTOURAGE

DE BOLD SILVANO SE POSE DES QUESTIONS

Désormais,

Bold Silvano est considéré par les bookmakers comme étant le seul cheval

capable d’empêcher Twice Over de remporter le Dubai World Cup 2011. Mais il est

absent depuis sa victoire du 3 février dans le Round 2 du Maktoum Challenge, et

n’a pu courir jeudi en raison d’une légère contusion à un pied… Voilà pourquoi

son entraîneur, Mick de Kock, expert parmi les experts du programme dubaïote,

envisage une voie originale : « En étudiant les conditions des courses de la

semaine prochaine, je me suis rendu compte que Bold Silvano avait le droit de

s’aligner au départ d’un handicap. C’est une idée à creuser. Il faut voir

comment va son pied, mais il n’est pas impossible qu’il coure une fois avant le

26 mars. » S’il est confirmé dans cette option, Bold Silvano aura suivi un

parcours étonnant cet hiver : Gr3, Handicap, Gr1 !