Deauville, prix du perche (b), surfrider : 1.500m pour convaincre

Autres informations / 11.03.2011

Deauville, prix du perche (b), surfrider : 1.500m pour convaincre

Le Prix

du Perche est une bonne course "B" pour poulains et hongres de 3ans

disputée sur les 1.500m de la piste en sable fibrée deauvillaise. Seulement six

poulains participeront à cette compétition qui peut ouvrir des voies vers le

Prix Montenica (L, 17/03), pour des chevaux qui courent bien rapproché, ou vers

les classiques. Cependant, un seul poulain est engagé dans deux de ces derniers

– la Poule d'Essai et le "Jockey Club” –, il s'agit de Surfrider

(Dansili). Pour ce pensionnaire d’Éric Libaud, le Prix du Perche apparaît comme

un grand oral avant d’être admis à participer aux Groupes et il devra

convaincre ce vendredi. Pour ses débuts, il s’était imposé sur le même parcours

de 1.500m en balayant l’opposition. Mais, avec le recul, il s’est avéré que le

lot qu’il avait battu n’était pas de grande qualité. Pour sa seconde sortie, il

a manqué de métier dans un Prix des Chênes (Gr3) duquel il a pris la troisième

place à cinq longueurs du deuxième. Après coup, les deux premiers des

"Chênes" n’ont pas confirmé dans le Critérium International (Gr1).

Les lignes ne sont donc pas favorables à Surfrider, mais il possède

incontestablement un potentiel qu’il n’a pas encore véritablement dévoilé à

2ans. À lui d’ouvrir le flacon de la classe pour enivrer les sportsmen.

WAR

PACT, APRES UNE PROMENADE CAGNOISE

Seul

hongre au départ, War Pact (War Front) n’a pas droit aux épreuves classiques et

ce Prix du Perche apparaît comme un bon engagement. De par ses origines

américaines,  il apprécie le sable, comme

il l’a démontré dans le Prix de l’Île Saint Honorat (F) qu’il a enlevé de cinq

longueurs, sans forcer. Cette fois, le protégé de Jean-Claude Rouget sera

confronté à des adversaires de meilleure qualité mais sa victoire laisse

augurer une certaine marge de progression. De plus, son mentor a remporté les

trois dernières éditions de cette course.

LE RESTE

DE L’OPPOSITION

Engagé

dans le Prix Montenica, Vénétien (Iron Mask) possède un bilan intéressant sur

la P.S.F. de Deauville avec deux victoires et une quatrième place en trois

sorties. Il a terminé quatrième du Prix de la Principauté de Monaco (B) dans un

bon lot puisque l’estimé Ixgan (Indian Rocket) l’emportait devant Blue soave

(Soave), qui vient de gagner un sprint à Fontainebleau. Mais il était devancé

ce jour-là par Trebetherick (Verglas) qu’il retrouvera vendredi. Titulaire de

deux succès dont un sur le sable à Deauville, 

Trebetherick a des excuses pour ses deux échecs radicaux, sachant qu’il

a participé à l’arrivée lors de quatre de ses six courses. Entraîné par Yann

Barberot, Alphorn (Vatori) a débuté directement dans une "B" peu

relevée enlevée par Uldiko (Enrique). Quatrième, sa prestation était très propre,

aussi devrait-il courir en progrès et lutter pour les places. Expérimenté, Such

a Maj (Soave) a pris part à sept compétitions. Il a gagné une seule fois, sur

le sable de Lyon-La Soie. Acheté "à réclamer", il paraît barré pour

la victoire mais son métier peut l’aider à participer à la phase finale de

l’épreuve.