Premio regione toscana, 2e etape du defi du galop (l) : young tiger, en toute decontraction

Autres informations / 28.03.2011

Premio regione toscana, 2e etape du defi du galop (l) : young tiger, en toute decontraction

L’entourage

de Young Tiger (Tiger Hill) a pris une bonne décision en repoussant la période

de repos du cheval.  Grâce à cela, il a

pu "capturer" le Premio Toscana - 2e Étape du Défi du

Galop (L). Une victoire aisée qui assoit un peu plus sa suprématie dans

l’actuel "Défi" avec deux victoires d’étape sur deux possibles, dont

une bonifiée car acquise en Italie. Bien que difficile à évaluer, l’opposition

face à Young Tiger n’avait rien d'exceptionnelle et cela s’est vérifié sur la

piste. Longtemps dans le sillage de l’animateur, Chicchirichi (Celtic Swing),

Young Tiger a longtemps attendu et, lorsqu’il a eu le jour dans la ligne

droite, il n’a plus eu d'adversaires et s’est brillamment sorti de la course

sans train qu’imprimé en tête Mirco Demuro, en selle sur Chicchirichi.

D’ailleurs, l’allure était tellement peu sélective que quasiment tous les

concurrents étaient brillants, sauf Young Tiger. L’expérience a joué aussi dans

ce succès et c’est la neuvième victoire de Young Tiger dans une Listed et la

dixième dans une étape du Défi du Galop. C’est également la vingt-deuxième

victoire de sa carrière.

LES

JOCKEYS DU "WORLD CUP" PRENNENT DES PLACES

Lauréat

la veille du Dubai World Cup (Gr1) avec Victoire Pisa (Neo Universe), Mirco

Demuro était, à peine remis de ses émotions, à Pise dimanche. En selle sur

Chicchirichi, il se classe troisième après avoir été devant. Troisième du Dubai

World Cup avec Monterosso (Dubawi) et lauréat de l’U.A.E. Derby (Gr2), le

Français Mickael Barzalona était lui aussi au départ. Il montait Splinter Cell

(Johannesburg) avec lequel il termine deuxième. Son cheval a mis un peu de

temps à enclencher dans la ligne droite, mais il a très bien fini pour venir

s’assurer la deuxième place aux abords du poteau.