Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix agitato : maline des épeires confirme son étoile

Autres informations / 07.03.2011

Prix agitato : maline des épeires confirme son étoile

Élue JDG

Jumping star lors du meeting d’hiver de Pau, Maline des Épeires (Ballingarry) a

confirmé tout son talent à l’occasion du Prix Agitato. La pensionnaire d’Arnaud

Chaillé-Chaillé s’engageait à Auteuil avec des ambitions et des conditions de

course très favorables. Elle portait le plus petit poids de l’épreuve et

recevait sept kilos de Dumet (Turgeon), son principal rival qui a terminé

deuxième. Mais Maline des Épeires avait le désavantage de débuter en

steeple-chase et de découvrir l’hippodrome d’Auteuil. Elle a fait fi de ces

paramètres et a dominé les événements de toute une classe, en finissant avec

beaucoup de vitesse. Bertrand Lestrade remplaçait au pied levé Mathieu Carroux,

blessé la veille à Bordeaux, et il a tenu à lui dédier cette victoire. « Cette

victoire est pour Mathieu Carroux qui a dû regarder la course devant sa télé.

Je pense que c’est une bonne jument et qu’il n’y a pas de raison que ça

s’arrête. On verra bien comment elle récupère. On m’avait dit de bien partir

et, d’elle-même, sur sa qualité de sauteuse, elle est venue aux avant-postes. »

Maline des Épeires reste donc invaincue en trois sorties publiques et la

prochaine marche vers la gloire devrait probablement l’opposer aux meilleurs

4ans sur le steeple-chase.

UNE

FAMILLE MATERNELLE BLACK TYPE EN PLAT

Maline

des Épeires est une fille de Ballingarry (Sadler’s Wells) et Marie d ’ I s s a

m b r e s (Baillamont), une jument qui s’est placée deuxième de Gr2 en Belgique

dans les années 90. Outre Maline des Épeires, Marie d’Issambres a donné

également deux autres gagnants : Kaliban des Épeires (Le Glorieux) et Mist des

Épeires (River Mist). Maline des Épeires est aussi la nièce de Marie de Beaujeu

(Kenmare), multiple placée de Listeds, qui est à l’origine d'All my Dreams

(Assert), vainqueur du Derby allemand (Gr1) en 1995 et de l'Europachampionat

(Gr2).