Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix auricula : pistol girl, de bout en bout

Autres informations / 27.03.2011

Prix auricula : pistol girl, de bout en bout

Surprise

à l'arrivée du Prix Auricula. Toutes les pouliches bien nées, les plus en vue,

n'ont pas réussi à se montrer à la hauteur pour l'emporter. C'est Pistol Girl

(Maille Pistol) qui s'est imposée facilement, de bout en bout, à la cote de

24/1, précédant Wal de l'Aisne (Acambaro), proposée à 39/1 et Worldeta (Lost

World), cotée à 30/1. Soit un joli trio à 7700/1 ! Propulsée en tête dès le

lâcher des élastiques, alors que Morgan Regairaz tombait de Pur Style

(Turgeon), Pistol Girl a galopé constamment à l'avant, à sa main, se montrant parfois

"brouillon" dans ses sauts, notamment à la haie du pavillon. Malgré

ces quelques bévues, Pistol Girl a poursuivi sa route dans la ligne d'en face

et a gagné de quinze longueurs, en repartant même sur le plat. Après ce

plaisant succès, son entraîneur, Bertrand Lefèvre, nous a avoué : « Cette

victoire me fait vraiment plaisir, d'autant que j'ai des mâles à la maison qui

vont aussi bien, voire mieux qu'elle. C'est ma première victoire à Auteuil,

tout comme pour mon jockey, Richard Chatel. Il s'agissait de ses débuts en

obstacle, ce qui explique qu'elle ait sauté fort une ou deux fois. Elle avait

couru en plat pour qu'elle voie les couleurs. 

Désormais, elle n'aura pas le choix pour son programme et ne recourra

pas en province. » Bertrand Lefebvre est le mentor de quatorze chevaux sur le

centre d'entraînement de Senonnes. Il avait déjà eu l'occasion de gagner en

région parisienne, mais à Enghien. Sa pensionnaire s'est imposée comme une

pouliche encore verte, qui possède un peu de qualité. Mais elle va devoir

apprendre à gérer ses efforts car on ne peut pas répéter ces performances

lorsque l'on mène à chaque fois sur la butte Mortemart. Contrairement aux deux

premières, Worldeta n'avait pas couru en plat, c'est pourquoi sa troisième

place est encourageante. Quatrième, User et Abuser (Trempolino), premier

produit de la bonne Flower des Champs (Robin des Champs) a couru proprement et

doit être revue, à l'instar de ses compagnes d'entraînement, Rogation (Laveron)

qui a dû être arrêtée, et la soeur de Bel la Vie (Lavirco), Belgarde

(Kapgarde), rentrée dans le rang au bout de la ligne d'en face (7e).

DE LA

FAMILLE DE SARRE ET SEGRE

Élevée

dans les Côtes d'Armor par Alain et Mickaël Angée, Pistol Girl est une

petite-fille de Sarepta (Grandchant), lauréate de Gr3 et de Listed en plat.

Sarepta a la particularité de compter douze produits répertoriés dont neuf

vainqueurs. En remontant dans le pedigree de Pistol Girl, on retrouve le nom de

Sténorée (Garde Royale) qui n'est autre que la mère de la bonne sauteuse Segré

(Fragrant Mix), lauréate du Prix d'Iéna (L) et troisième du Prix Général de

Saint-Didier (Gr3), et de Sarre (Freedom Cry), multiple placée de Listed en

plat et surtout deuxième du Prix du Muguet (Gr2). Mère de Pistol Girl,

Tumultueuse (Bering) a couru six fois, uniquement en plat, prenant cinq places.

Elle n'a produit que des femelles. Pistol Girl est sa deuxième gagnante après

Valentine (Double Bed).