Prix auricula : rendez-vous entre demoiselles de bonne famille

Autres informations / 26.03.2011

Prix auricula : rendez-vous entre demoiselles de bonne famille

Après

les poulains du Prix Rush dimanche dernier, c’est au tour des pouliches du Prix

Auricula de débuter à Auteuil. Elles seront vingt au départ de cette course que

l’on pourrait comparer, en plat, à une course comme le Prix des Marettes (F).

En effet, le Prix Auricula rassemble des pouliches estimées et souvent très

bien nées. Ladykish (Comte du Bourg), future lauréate du Prix Maurice Gillois

(Gr1) pour François Doumen, avait débuté victorieusement dans cette épreuve

pour l’entraînement de Florence Forneron. C’était en 2002. Depuis, plusieurs

pouliches de niveau Groupe s’y sont distinguées. Que nous réserve l’édition

2011 de la course ? Certainement un bon cru à en juger par les pedigrees des

demoiselles au départ.

LA

COALITION "MACAIRE"

Une

dizaine de courses sur les haies pour 3ans ont déjà eu lieu en France en 2011

et Guillaume Macaire en a remporté trois dont le Prix Rush avec Esmondo

(Sholokov) la semaine dernière. Depuis 2004, il a signé trois succès dans le

Prix Auricula avec My Asadore (2004), Lady Cad (2005) et En La Cruz (2006).

Cette année, il sera représenté par trois pouliches : User et Abuser

(Trempolino) et Belgarde (Kapgarde), qui appartiennent à la famille Papot,

ainsi que Rogation (Laveron). User et Abuser est le premier produit de la bonne

Flower des Champs (Robin des Champs), deuxième du Prix Orcada (Gr3) et lauréate

du Prix Sytaj (L). Elle est aussi la nièce d’Étoile d’Ainay (Dom Alco),

gagnante du Grand Prix de Pau (Gr3) et de Crystal d’Ainay (Saint Preuil),

vainqueur de deux Grs2 sur les fences anglais. Fille de Trempolino (Sharpen

Up), qui produit de bons sauteurs, elle sera à suivre avec grand intérêt.

Belgarde possède aussi un "papier" de haut vol. Elle n’est autre que

la soeur du champion Bel la Vie (Lavirco), gagnant du Prix Renaud du Vivier

(Gr1) et deuxième du Prix Alain du Breil (Gr1). Quant à Rogation, elle n’est

pas en reste puisque son frère est l’excellent Rigoureux (Villez), vainqueur du

Gran Premio di Merano (Gr1) et surtout deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris

(Gr1).

BALLI

FLIGHT, LA SŒUR DE SUNNY FLIGHT ET GOLDEN FLIGHT

Élevée

par Patrick Boiteau, Balli Flight (Ballingarry) est issue de l’une des plus

belles familles d’obstacle en France. Elle n’est autre que la soeur de deux

vainqueurs du Prix La Haye Jousselin (Gr1) : Sunny Flight (Saint Cyrien) et

Golden Flight (Saint Cyrien) et d’un bon sauteur nommé Poly Flight (Poliglote).

Et l’une de ses tantes est la championne Karly Flight (Mansonnien), gagnante

des Prix Ferdinand Dufaure (Gr1) et Renaud du Vivier (Gr1) et deuxième de la

Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1).

CROIX

VERTE, DANS LES PAS DE CHUCHOTEUSE ET BRAME DE NUIT

Laurent

Postic a déjà remporté ce Prix Auricula à deux reprises avec Chuchoteuse (2008)

et Brame de Nuit (2007) pour les couleurs de Walter Rykart. En 2011, il aura

une partante pour ce même propriétaire : Croix Verte (Astarabad), nièce de

Subehargues (Mansonnien), vainqueur du Prix du Président de la République

(Gr3), qui appartient à la famille de…Chuchoteuse.

CHARBELLE,

FILLE DE KADABELLE

Présentée

par Sylvie Audon, Charbelle (Poliglote) porte les couleurs de son éleveur,

Marc-Elie Uzan. Elle est le premier produit de Kadabelle (Kadalko), lauréate du

Prix Orcada (Gr3) 2005. Kadabelle est une grande jument et il sera intéressant

de voir Charbelle au rond de présentation. Elle a déjà vu les couleurs, courant

proprement en plat, à Saint-Cloud, ce qui peut être un avantage, mais aussi un

inconvénient si la pouliche se met à tirer.

QUELQUES

NOMS A SUIVRE

Guy

Cherel et Yannick Fouin auront chacun deux partantes. Le premier, tenant du

titre avec Salsa Melody (Kingsalsa), présentera High Beach (High Yield), née

pour réussir en plat, et Chitchat (Chichicastenango), issue d’une famille

allemande. Le second aura au départ Kayance (Kahyasi), dont le père produit des

sauteurs de qualité, et Pur Style (Turgeon), dont la mère a conclu cinquième du

Grand Prix de Pau (Gr3).