Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix coureuse de nuit : grand charly aime aussi les gros obstacles

Autres informations / 17.03.2011

Prix coureuse de nuit : grand charly aime aussi les gros obstacles

Sur le

"papier" strict du Prix Coureuse de Nuit, Grand Charly (Le Triton) se

plaçait comme une évidence. Mais le protégé de Thierry Civel effectuait ses

débuts en steeple-chase et il fallait que cela se passe bien. Ce qui fut le cas

puisque Grand Charly s’est imposé plaisamment, après avoir bénéficié d’un bon

parcours,  se laissant emmener par

l’animatrice Val d’Aumane (Martaline), avant de la déborder entre les deux

derniers obstacles. Une fois en tête, il s’est un peu repris, mais a tout de

même bien résisté au retour de Merci Pierji (Kotky Bleu), qui a toujours évolué

avec lui. « C’est un cheval très prudent, mais il était dressé depuis

longtemps, nous a confié Thierry Civel. Il est gentil comme tout et a beaucoup

de qualité. Il a pris la tête un peu tôt mais ne pouvait pas vraiment faire

autrement. » Avant sa reconversion en steeple-chase, Grand Charly était un

cheval de premier plan sur les balais. Il s’est notamment placé deuxième des

Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2) et Aguado (L). Aujourd’hui, il devance Merci

Pierji, qui restait sur deux succès en haies, et Val d’Aumane, l’une des

animatrices, qui s’est montrée très appliquée durant le parcours. « C’est une

pouliche très légère, explique Jehan Bertran de Balanda, mais elle a pour elle

de très bien sauter. Elle fait de bons débuts aujourd’hui, on va peut-être

essayer une nouvelle fois ici avant d’aller à Auteuil. En dernier lieu, elle

n’était pas prête; elle n’a pas passé l’hiver à la maison et avait vraiment besoin

de courir. »

AUX

ORIGINES D’UN GAGNANT DE RACING POST TROPHY

Élevé

dans les Pyrénées-Atlantiques par Jacques Vayssier, Grand Charly est le

deuxième produit de Sherkane (Lesotho), une jument entraînée par Marc

Pimbonnet. Cette dernière est issue d’une souche de l’élevage Aga Khan, grâce à

sa mère Akfara (Relkino), qui est une sœur de Beauchamp King (Nishapour),

champion à 2ans outre-Manche puisque lauréat du Racing Post Trophy (Gr1) 1995

devant Even Top.