Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix d’almeneches (f) : moonwalk in paris, de peu mais surement

Autres informations / 26.03.2011

Prix d’almeneches (f) : moonwalk in paris, de peu mais surement

Digne

d’un handicap, l’arrivée du Prix d’Almenèches (F) a vu les cinq premiers

terminer en un petit plus d’une longueur seulement. Dans ce finish serré, c’est

Moonwalk in Paris (Oratorio) qui s’est montré le plus fort après avoir fourni

son effort plutôt côté corde. Il était plein de ressources à l’entrée de la

ligne droite, mais il a fallu que Ioritz Mendizabal l’empoigne pour venir à

bout de l’adversité. Deuxième en débutant derrière un de ses compagnons

d’entraînement, Glasgow Kid (Ransom O’War), Moonwalk in Paris a un peu de

moyens, mais sa marge de manoeuvre n’apparaît pas si large que cela.

Supplémenté pour courir, Masteroftherolls (Refuse to Bend) est la

"note" de la course. Très mal parti et donc dernier dans le parcours,

il a viré en dehors dans le tournant et a fait un effort remarqué pour finir.

Il possède un peu de qualité et sera intéressant à revoir.

DE LA

VITESSE PAR LA TROISIEME MERE

Acheté

par Jean-Claude Rouget aux ventes d’août 2009 à Deauville, Moonwalk in Paris

provient d’une famille qui possède de la vitesse. Sa mère, Shining Glory

(Singspiel), n’a pas couru mais est la propre soeur d’Agog, lauréat du Prix Vulcain.

La vitesse dans le pedigree de Moonwalk in Paris provient de sa troisième mère,

Phydilla. Elle a gagné à 2ans le Prix Éclipse (Gr3) et a pris des places à

3ans, notamment dans le Prix d’Astarté (Gr2 à l’époque). Par la suite, Phydilla

est devenue la mère de Mysteries, placée des Musidora Stakes (Gr3) et génitrice

d’Agnès World, gagnant du July Cup et du Prix de l’Abbaye de Longchamp

(Grs1)

avant de devenir étalon.