Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix d’argentelles (f) : nuit polaire confirme l’impression laissee en debutant

Autres informations / 26.03.2011

Prix d’argentelles (f) : nuit polaire confirme l’impression laissee en debutant

Pour ses

débuts à Deauville le 4 mars, Nuit Polaire (Kheleyf) avait été une très bonne

note. Elle n’avait pas compris tout ce qu’il se passait, mais avait tout de

même montré un petit bout de classe dans la ligne droite, terminant quatrième.

Visiblement, cette course lui a fait du bien et elle a montré de nets progrès

pour sa deuxième sortie. Montée dans le sillage des animateurs, elle a fait

facilement la différence pour finir, gagnant avec de la marge. Elle a bien plu

à Ioritz Mendizabal et elle devait pourvoir monter de catégorie. Deuxième,

Uklanie (Dalakhani) affiche également de nets progrès par rapport à ses débuts

un peu discrets. Estimée par Fabrice Chappet, elle a fait un bout très

prometteur dans la ligne droite. Cette fille de Comète (Jeune Homme), gagnante

du Prix du Pin (Gr3) est à suivre pour l’avenir.

LA SOEUR

D’UNE GAGNANTE D’"OAKS"

Élevée

par Alexandre Pereira, Nuit Polaire est une fille de Night Teeny (Platini), qui

a gagné à 3ans en Allemagne. Elle a bien produit, puisqu’elle est la mère de

Night of Magic (Peintre Célèbre), gagnante des Oaks italiens (Gr2), et de Night

Serenade (Golan), gagnante de trois courses sous l’entraînement d’Henri-Alex

Pantall. On notera que pour donner naissance à Nuit Polaire, un étalon de

vitesse, Kheleyf (Green Desert) a été choisi, alors qu’auparavant, Night Teeny

était présentée à des étalons qui ont brillé sur 2.000m et plus. Deuxième mère

de Nuit Polaire, Nightrockette (Rocket) a gagné en Allemagne et a produit Night

Pretticoat (Petoski), gagnante du Prix de Diane allemand (Gr2 à l’époque).

Cette dernière est la mère de Next Desert, lauréat du Derby allemand (Gr1), et

de Next Gina, gagnante du Prix de Diane allemand (Gr2). Une belle famille

classique en somme !