Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de carentan (b) : la preuve par quatre de jean-claude rouget et une belle revelation

Autres informations / 18.03.2011

Prix de carentan (b) : la preuve par quatre de jean-claude rouget et une belle revelation

Et de

quatre ! Cela fait quatre ans de suite que Jean-Claude Rouget enlève le Prix de

Carentan (B). Un petit exploit, réalisé avec des chevaux aux profils un peu

similaires. Sans vouloir déjà "classer" Durer (Motivator), qui a très

bien gagné, on peut plutôt penser qu’il aura, comme Laristan ou Hopes and

Fears, lauréats de cette course respectivement en 2010 et 2008, sa place dans

les bonnes Listeds de 3ans en province. Parti de loin, Durer a bien gagné, même

s’il a vu revenir à la fin le pensionnaire de Mark Johnston Hurricane Higgins

(Hurricane Run). Voilà un nom à retenir. Vite devant, il a beaucoup penché,

gênant d’ailleurs Durer dans le premier tournant, ce qui a obligé Christophe

Soumillon, partenaire de Durer, à se méfier dans le dernier tournant. Ensuite,

il n’a pas fait un faux train une fois devant avec son action de "deux

kilomètres". Il a paru totalement désemparé à l’entrée de la ligne droite.

Mais, bien que pris de vitesse par Durer, il a réussi à conserver la deuxième

place et même à revenir sur le lauréat pour finir. Si la course s'était

prolongée, il aurait gagné. Après des débuts victorieux à Lingfield, face à une

opposition assez faible, Hurricane Higgins montait vraiment de catégorie. Il

dispose d’un réel potentiel et a juste besoin encore d’apprendre. Pour en

revenir au gagnant, qui remportait là la deuxième sortie de sa carrière après

une obtenue à 2ans à Bordeaux, il a fait plaisir à son entraîneur qui disait :

« Je suis content de sa victoire. Il s’est un peu relâché une fois devant,

pensant que le travail était terminé. Mais c’est plutôt normal. Si vous revoyez

sa victoire à Bordeaux, c’était pareil. Et, ici, il est parti d’assez loin. Je

pense que Durer peut monter de catégorie. Il a un vrai changement de vitesse et

on va essayer d’attendre un peu plus dans un parcours avec lui. »

UNE

GRANDE FAMILLE DU QUESNAY

Élevé

par le Haras du Quesnay, Durer provient d’une grande famille de ce haras. Sa

mère, Dissertation (Sillery) avait de la vitesse et de la précocité, terminant

notamment deuxième du Prix d’Aumale (Gr3) et troisième du Prix Eclipse (Gr3).

Elle a bien produit, donnant naissance à Dédication (Highest Honor), gagnante

du Prix de la Forêt (Gr1) et d’un Gr3 aux États-Unis, et à Dunkerque (Highest

Honor) – propre frère de Dédication –, gagnant du Prix du Palais-Royal (Gr3) et

aujourd’hui étalon. Deuxième mère de Durer, Devalois (Nureyev) a gagné les EP

Taylor Stakes (Gr2 à l’époque) et est devenue la génitrice de Beau Sultan

(Bering), gagnant du Prix La Rochette (Gr3) et placé de Gr1.