Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de frauenfeld (f - deuxieme peloton) : l’acceleration gagnante de gaily game

Autres informations / 16.03.2011

Prix de frauenfeld (f - deuxieme peloton) : l’acceleration gagnante de gaily game

Lorsqu’il

a changé de jambes à deux cents mètres du poteau, Gaily Game (Montjeu) n’a plus

laissé de doute sur l’issue de la ligne droite : il allait s’imposer. Un temps

emmuré le long de la corde, il a vraiment jailli lorsqu’il a eu l’ouverture,

clouant alors ses rivaux sur place. Son style est assez plaisant, mais sa marge

de progression reste à définir. Prêt pour effectuer de bons débuts, Gaily Game

possède un physique assez féminin, sans grand point de force. Il est également

un peu craintif et était très "sur l’oeil" en se rendant au canter.

Il a tout de même plu à son jockey, Ioritz Mendizabal, qui disait après la

course : « Il a besoin de s’endurcir encore, je pense. Mais son style m’a bien

plu. Il possède un peu d’avenir, à mon avis. En tout cas, bravo à l'ensemble de

l’équipe qui a fait un travail formidable avec ce cheval-là. » Dans ce deuxième

peloton du Prix de Frauenfeld, la tactique de course a été déterminante. Les

trois premiers ont en effet tracé leur parcours en file indienne, le long de la

corde, mais dans l’ordre inverse du classement à l'arrivée. Longtemps vu dans

le sillage de l’animateur, Ulster (Anabaa Blue), Award Season (Dansili) a

longtemps fait figure de lauréat avant de voir fondre sur lui Gaily Game. Quant

au favori, Jo Kris (Galileo), il a longtemps galopé en épaisseur et n’a pu

accrocher les leaders lorsqu’ils ont accéléré. Il est capable de progrès et a

certainement juste besoin de s’endurcir encore.

LE FRERE

DE GERMANCE

Racheté

à l’amiable par Jean-Claude Rouget lors des ventes de yearlings Arqana d’août

2009 à Deauville, Gaily Game possède un très beau pedigree. Sa mère, Gaily

Tiara (Caerleon) a gagné une course au Japon avant de devenir la mère de

Germance (Silver Hawk), qu’entraînait déjà Jean-Claude Rouget. Gagnante du Prix

Pénélope (Gr3), puis du Prix Saint-Alary (Gr1), elle a ensuite terminé deuxième

du Prix de Diane (Gr1). Deuxième mère de Gaily Game, Majestic role (Theatrical)

est gagnante des Tyros Stakes (L) et deuxième du Prix de la Salamandre (Gr1).

Elle est devenue la mère d’Aiglonne (Silver Hawk) – pour Germance, le même

étalon a été utilisé –, gagnante du Prix Fille de l’Air (Gr3) et génitrice de

démocrate (Dalakhani), lauréat du Prix Hocquart (Gr2). Enfin, la troisième mère

de Gaily Game, Autocratic, est aussi la deuxième mère de White Muzzle, gagnant

du Derby italien (Gr1) et deuxième du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1).