Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de la source : majala revele son talent sur la butte mortemart

Autres informations / 21.03.2011

Prix de la source : majala revele son talent sur la butte mortemart

 « Je dois avouer que je suis un peu surpris de

gagner aussi facilement », nous a avoué Benoît Gicquel à l’issue de sa victoire

dans le Prix de la Source, en selle sur Majala (Lavirco). Le 5ans de Guy Cherel

a attendu ses débuts à Auteuil pour ouvrir son palmarès, après avoir réalisé

quelques performances intéressantes durant l’hiver palois. « Ça fait du bien de

monter du "gaz", poursuit le jockey. 

C’est un gros tardif qui a bien choisi son jour pour se révéler. Il

découvrait Auteuil et a l’air de bien s’y plaire. Je ne m’attendais pas à ça et

je pense qu’il sera encore meilleur en steeple-chase. » Vite en tête, Majala

est venu à bout des deux pensionnaires de Guillaume Macaire, Ole Companero

(Sholokhov) et saint Macaire (Saint des Saints), entre les deux derniers

obstacles, avant de s’envoler vers le succès une fois la dernière difficulté

franchie. En retrait, les deux royannais se sont livrés une belle bataille, qui

a tourné à l’avantage de Saint Macaire, celui qui avait montré le plus de

classe de haies par le passé. Ole Companero a, lui, bien résisté au retour de

Soleil de Sivola (Discover d’Auteuil), qui s’est fait de plus en plus menaçant

tout au long de la ligne droite finale.

PROGRAMME

ALLEGE POUR LES "MACAIRE"

Saint

Macaire et Ole Companero faisaient partie des meilleurs chevaux de steeple de

leur génération l’année dernière. Désormais âgés de 5ans, il entrent dans une

année charnière. Ils ont trop de gains pour s’engager dans leur discipline de

prédilection et devraient donc rester en haies cette année. « Les deux courent

très bien, c’est propre, j’aurais signé pour ça avant le coup, nous a dit

Guillaume Macaire. C’est la conclusion d’une très bonne journée pour l’écurie.

Ils ont tous les deux beaucoup de gains en steeple, une discipline dans laquelle

ils retourneront peut-être pour prendre des miettes. Mais ils devraient passer

une année de 5ans très sage, en majorité sur les balais. »

LA BONNE

SOUCHE DE MICHEL LANGOT

Élevé

par Hubert et Michel Langot et propriété de ce dernier, Majala est un fils de Lavirco

et Majae (Dom Pasquini). Majae n’était pas une très bonne jument de course et

jusqu’à ce jour, n'est pas encore une poulinière confirmée. Pourtant, Majae a

tout pour réussir puisque née d’un étalon très recherché en obstacle, Dom

Pasquini, elle est la fille de Majathen (Carmarthen), qui a aussi donné les

bons Majadal (Cadoudal) et Turthen (Turgeon). Le premier nommé a remporté le

Prix Romati (L) à Enghien, un an avant de prendre la troisième place du Grand

Steeple-Chase de Paris (Gr1) de Kotkijet (Cadoudal). Par la suite,  Majadal a triomphé dans le Prix Troytown

(Gr3) et a pris la deuxième place du Prix des Drags (Gr2). L’autre frère,

Turthen, a remporté le Prix Fifrelet (L) et a fini sa carrière en France par

une troisième place dans le Prix la Périchole (Gr3). Il a ensuite été exporté

outre-Manche, où il n’a pas connu autant de réussite.