Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de la source : un super engagement pour saint macaire

Autres informations / 20.03.2011

Prix de la source : un super engagement pour saint macaire

Le Prix

de la Source présente des conditions de course particulières, il ne s’offre

qu’aux chevaux de 5ans n’ayant pas reçu beaucoup de gains en haies depuis

juillet 2009. Guillaume Macaire a l’art de dénicher des merveilles

d’engagements pour ses protégés et celui de Saint Macaire (Saint des Saints) en

est l’exemple parfait. Vainqueur de quelques-unes des meilleures épreuves de

3ans sur les balais, Saint Macaire a gagné un peu moins de 36.000€ en haies

durant l’automne 2009. Conséquence, il ne porte que deux kilos de surcharge et

s’engage donc avec seulement 67 kilos sur le dos. Avec la classe qu’on lui

connait en haies, Saint Macaire bénéficie d’un engagement sur mesure et, s’il

est dans un bon jour, il devrait jouer un premier rôle. Ole Companero (Sholokhov)

est le deuxième atout du duo Macaire/Papot. Il vient de faire une rentrée

victorieuse sur les haies toulousaines. Mais Ole Companero n’a pas le niveau de

son compagnon de couleurs sur les haies, c’est un vrai cheval de steeple qui

pourrait être rapidement pris de vitesse.

LA

CLASSE DE SI TU VIENS

S’il y a

un vrai spécialiste des haies dans cette épreuve, c’est bien le protégé

d’Isabelle Pacault, Si Tu Viens 

(Martaline), le frère du bon sauteur britannique J’y Vole (Mansonnien).

Si Tu Viens avait montré beaucoup de qualité à 3ans, se classant notamment

deuxième du Prix Stanley (L) devant Saint Macaire, mais derrière le champion

Temple Lord (Califet). Si Tu Viens avait auparavant éclaboussé de sa classe le

Prix Go Ahead et s’annonçait comme l’un des tout meilleurs éléments de sa

promotion. Mais Si Tu Viens a connu quelques ennuis de santé et a dû être

éloigné des pistes pendant de longs mois. Après vingt-et-un mois d’absence, il

a fait enfin son retour, sur la piste de Pau. La grande machine est longue à

mettre en route, et il n’a fini que sixième pour sa rentrée. Isabelle Pacault

lui a trouvé ensuite un bon engagement à Enghien,  mais dans un lot assez relevé. Il s’est

finalement classé troisième, battu seulement par Roi du Val (Astarabad) et

Misérable (Discover d’Auteuil), deux chevaux de premier plan.