Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de lacanau : l’inedit wa falko se joue du favori

Autres informations / 29.03.2011

Prix de lacanau : l’inedit wa falko se joue du favori

Le Prix

de Lacanau, une course de haies réservée aux chevaux de 3ans, a souri à l’inédit

Wa Falko (Balko). Le protégé de Didier Guillemin s’est montré assez allant,

mais est venu à bout de Golden Chop (Muhaymin) au terme d’une vive lutte dans

la phase finale. Cette épreuve semblait pourtant promise au grand favori,

Neofito (Great Pretender), qui avait l’avantage d’avoir déjà évolué sur ce

parcours, mais le pensionnaire de Guillaume Macaire a chuté devant les

tribunes. Quatre chevaux sont arrivés de front sur l’obstacle avec beaucoup de

vitesse, ce qui a probablement déréglé le poulain. Wa Falko était à son côté,

faisant les bras de Nathalie Dessouter, mais s’il revenait parfois au pied sur

l’obstacle, il n’a commis aucune erreur, offrant une bonne surprise à son

entourage. « C’est un poulain sérieux, confie Didier Guillemin, et très franchement

on ne pensait pas gagner. Le cheval a été un peu allant, mais a plutôt bien

sauté. On va essayer de monter de catégorie désormais. » Wa Falko fait partie

de la première production de l’étalon balko (Pistolet Bleu) qui officie au

Haras national du Lion d’Angers. Wa Falko est son deuxième gagnant et le

premier en obstacle ; il avait en effet déjà donné Bamdabal, qui est invaincu

en deux tentatives.

AUX

ORIGINES D’UNE GRANDE FAMILLE WILDENSTEIN

Wa Falko

est un fils du bon cheval d’obstacle Balko, dont les premiers produits ont

seulement 3ans, et de Walking Filly (Always Fair). Sa soeur, Walk Folie

(Majorien), a gagné cinq courses en plat pour l’entraînement de Florent

Monnier. Walking Filly est issue de l’élevage Lagardère, et sa mère, Walk on

Turf (Bikala) a remporté le Prix de Marettes (F) à Deauville avant de jouer un

bon rôle au niveau Listed et Gr3. Elle est devenue la mère de Waltolix

(Linamix), un lauréat du Prix Omnium (A), un bon handicap à Longchamp, et de

Romantic Count (Diffident), qui s’est placé troisième dans un Gr3 en Irlande.

Walk on Air (Cure the Blues), la troisième mère, a été élevé par Dayton

Investments Ltd, l’entité élevage de l’écurie Wildenstein. Elle est la mère de

Walkamia (Linamix) –gagnante du Prix Fille de l’Air (Gr3) et deuxième du Premio

Lydia Tesio (Gr1) à Rome – mais aussi de Walk on Mix (Linamix), un lauréat du

Prix Noailles (Gr2) et deuxième du Grand Critérium (Gr1). La richesse du papier

de Wa Falko continue en remontant l’arbre généalogique puisque Warsaw, sa

quatrième mère, est à l’origine de Walensee, une gagnant du Prix Vermeille

(Gr1), qui est elle-même la mère de Westerner (Danehill), vainqueur de l’Ascot

Gold Cup, du Prix Royal-Oak et du Prix du Cadran (Grs1), avant de prendre la

deuxième place du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) d’Hurricane Run (Montjeu).