Prix de l’amienois :pacha du polder sort de l’ombre

Autres informations / 31.03.2011

Prix de l’amienois :pacha du polder sort de l’ombre

Beau et

grand cheval, Pacha du Polder (Muhtathir) a montré une partie de l’étendue de

sa classe à l’occasion du Prix de l’Amiénois. Le protégé de François Belmont

n’a pas eu à puiser dans ses ressources pour obtenir son titre et a laissé ses

poursuivants à huit longueurs. Dans cette Listed camouflée, préparatoire au

Prix Durtain (L), Pacha du Polder a toujours évolué parmi les premiers. Il

s’est ensuite présenté en tête dans la ligne d’en face et n’a plus jamais été

approché. Il a conclu dans une belle et grande action, puis est rentré aux

balances sans donner l’impression d’avoir fait un gros effort. Encore très

tendre, il s’engageait seulement dans sa troisième course à l'obstacle. Il

venait d'effectuer sa rentrée sur cette même piste, en concluant par une bonne

deuxième place derrière l’estimé Off by Heart (Kapgarde). « C’est un cheval un

peu tardif à qui il fallait laisser le temps de venir, nous a confié François

Belmont. On l’a couru dans cette course pour le situer à ce niveau. C’est un

cheval qu’on a toujours estimé. Il venait d'effectuer une bonne rentrée et on

espérait bien qu’il réponde présent aujourd’hui. On se méfiait un peu du sol

car c’est un cheval qui sera beaucoup mieux en bon terrain. Maintenant, on sait

qu’il est vraiment bon et on va viser le Prix Durtain (L). » Pacha du Polder a

fait une belle démonstration à Enghien. D’un modèle séduisant et doté d’une grande

action, il sera sans doute plus à son aise à Auteuil. Nous lui décernons donc

une JDG jumping Star.

LA

"LIGNE" PALOISE CONFIRME

Deux

chevaux en provenance du meeting d’hiver palois se sont essayés dans ce Prix de

l’Amiénois. Kauto Sweety (Bonbon Rose) et Rixe Veto (Storming Home) avaient

pris respectivement les deuxième et troisième places du Prix Camille Duboscq

(L) et se sont plutôt bien comportés dans cette épreuve. Rixe Veto venait de

courir en steeple-chase à Toulouse : « Ça s’était mal passé ce jour-là ; pour

l’instant,  il est plus à l’aise en

haies, il a de la qualité et l’a encore prouvé aujourd’hui », nous a dit

Nathalie Desoutter.  Rixe Veto a

parfaitement tenu son rang, réglant la lutte à distance de Pacha du Polder,

pour obtenir une bonne deuxième place. Kauto Sweety, lui, courait pour la

première fois en terrain souple, ce qui inquiétait un peu son entourage. Il

avait aussi visiblement besoin de courir, mais n’a toutefois pas démérité. Il a

terminé à la quatrième place en étant dominé par le bon mais compliqué

Garynella (Ballingarry) pour un meilleur accessit.

LE

DEMI-FRERE D’AGATA                 

Élevé

conjointement par Pierrick Rouxel et Hubert Honoré, Pacha du Polder est un fils

de Muhtathir, dont la production a déjà signé quelques champions en obstacle.

Sa mère, Ambri Piotta (Caerwent) est black type en plat, ayant remporté le Prix

Panacée (L) sous l’entraînement d’Yves de Nicolay. Elle avait aussi triomphé

dans le Prix de Douvres, une course à forte allocation réservée aux chevaux

passés en vente. Ambri Piotta est ensuite devenue la mère d'Agata (Poliglote),

une remarquable jument qui, si elle a mis du temps à remporter sa première

victoire, a fait partie des meilleures pouliches de sa génération à 2 et 3ans.

Elle s’est notamment classée troisième du Prix des Réservoirs (Gr3), puis

troisième du Prix Saint-Alary (Gr1) et cinquième du Prix de Diane (Gr1).

Exportée aux États-Unis, elle a enfin ouvert son palmarès.