Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de meydan (b) : des rentrants de qualite

Autres informations / 04.03.2011

Prix de meydan (b) : des rentrants de qualite

En route

pour Dubaï ? C’est théoriquement l’objectif du Prix de Meydan (B) ; de

permettre à ses participants de se préparer afin d’aller courir à Dubaï. Cela

peut être le cas avec Mores Wells (Sadler’s Wells), engagé dans le prochain

Dubai Sheema Classic (Gr1). Cheval de qualité, il devra rendre du poids à ses

adversaires, mais il en a largement les moyens. Il fait une rentrée, mais son

palmarès, notamment au niveau international, parle pour lui. L’an dernier, ce

voyageur s’est classé deuxième du Canadian International (Gr1) derrière Joshua

Tree (Montjeu), que l’on devrait également revoir lors de la grande réunion de

Meydan. S’il veut lui aussi participer à cette réunion, Mores Wells doit

convaincre vendredi, même s’il fait une rentrée. Il faut toutefois noter qu’il

va découvrir la P.S.F., ce qui n’est pas le cas de certains de ses adversaires

du jour qui sont pour certains des spécialistes de cette surface.

POLYTECHNICIEN

SUR LE MEME PARCOURS QUE LE LUTHIER

Cheval

aux évidents moyens, Polytechnicien (Royal Academy) a mis un peu de temps pour

confirmer. Il y a réussi à la fin de l’année 2010 en remportant avec beaucoup

de facilité le Prix Luthier (L). C’était sur ce parcours et, bien que faisant

une rentrée, Polytechnicien sera l’un des principaux adversaires de Mores

Wells.

DES

BATTUS DE LA "RIVIERA" AU DEPART

Parmi

les chevaux ayant couru cet hiver se trouvent Cherry Linx (Linamix) et Bling

(Kingsalsa), qui se sont exprimés à Cagnes-sur-Mer. Leur dernière prestation a

eu lieu dans le Grand Prix de la Riviera (L) et tous deux y ont bien couru,

terminant respectivement deuxième et troisième. Pour cette performance, Cherry

Linx a vu sa valeur faire un bond pour atteindre 46,5 [lire JDG du 2 mars].

Vendredi, ce sera donc pour lui l’occasion de voir si cette valeur n’est pas un

peu trop élevée face à des chevaux de qualité. Quant à Bling, il a connu une

longue interruption et revient en forme. Capable de partir de très loin, il

peut mener la vie dure aux favoris

QUELQUES

ETRANGERS SERONT PRESENTS

Ce Prix

de Meydan aura un caractère très européen, puisque trois chevaux étrangers font

le déplacement pour venir courir. Il y aura Tartan Gigha (Green Desert),

présenté par Mark Johnston. Il a déjà couru à Meydan l’hiver dernier, et de

belle manière. Outre-Manche, il a le niveau des handicaps class 2, juste

en-dessous des heritage handicap. Très endurci, il fera également une rentrée

et vise certainement un déplacement à Meydan. Il faut noter qu’il est aussi

engagé dans le Winter Derby (Gr3) à Lingfield le 26 mars. La tâche de

Shutzenjunker (Lord of Men) s’annonce en revanche plus difficile. Plus à son

aise en terrain lourd, sa candidature pose quelques points d’interrogations.

C’est le cas également de Snow Runner (Lode), qui court dans des handicaps

suédois.