Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix gazala (b) : pagera, une pouliche de qualite pour yannick fouin

Autres informations / 08.03.2011

Prix gazala (b) : pagera, une pouliche de qualite pour yannick fouin

Six

longueurs. C’est l’écart un peu atypique avec lequel Pagera (Gentlewave) s’est

imposée dans le Prix Gazala (B), première "B" de l’année pour

pouliches. Première attaquante, elle s’est rapidement mise hors de portée des

deux favorites, Tropical Flore (Big Shuffle) et La Teranga (Beat Hollow) et n’a

jamais été inquiétée pour finir. L’an dernier, Yannick Fouin avait vécu une

belle aventure au printemps en plat avec A Media Luz (Johan Quartz). Mais

Pagera est sûrement d’un calibre supérieur à cette dernière, et on aura plaisir

de la revoir dans les préparatoires au Prix de Diane (Gr1).

UNE

"DORMEUSE" LE MATIN

En

débutant, Pagera a montré du potentiel en terminant deuxième du Prix Douve (F),

à Saint-Cloud, le 13 novembre, sur 1.600m. Elle a été battue par Dealbata

(Dubawi), qui fait partie des espoirs de l’effectif de Mikel Delzangles. La

victoire de Pagera est donc une confirmation, et elle faisait dire à son

entraîneur, Yannick Fouin : « Elle n’est pas du tout démonstrative le matin.

Mais, l’après-midi, ce n’est pas la même chose. C’est une pouliche que j’aime

beaucoup. Elle est très facile. C’est important pour l’avenir si l’on veut

durer. Je l’estime beaucoup et elle avait très bien débuté. Elle a bien hiverné

et nous l’avons engagée dans les bonnes courses. On va pouvoir rêver avec elle.

L’espoir fait vivre ! »

PAGERA :

DE LA PREMIERE PRODUCTION DE GENTLEWAVE

Gagnant

du Derby Italien (Gr1 à l’époque) en 2006, Gentlewave (Monsun) est devenu

étalon en 2007 au Haras du Thenney. Ses premiers produits ont vu le jour en

2008, et Pagera est de ceux-là. De ce qu’on a vu des produits de Gentlewave en

France depuis 2010, Pagera apparaît comme son meilleur espoir.

TROPICAL

FLORE ENCORE UN PEU TENDRE

Longtemps

à l’arrière-garde, Tropical Flore (Big Shuffle) a été totalement prise de

vitesse par Pagera quand celle-ci a accéléré. La messe était dite alors pour

elle et, après avoir mis du temps à changer de vitesse, elle a bien terminé

pour venir finir deuxième. Cette propre soeur de Turfrose (Premio Lydia Tessio,

Gr1) n’en est qu’à sa deuxième course et elle garde de l’avenir devant elle.

Elle défend la casaque Jean Maizeret, plus connue au trot avec les chevaux

portant le suffixe "Mérité". Elle est leur seul galopeur, comme nous

l’a raconté Jean Maizeret : « Nous l’avons achetée foal en Irlande par

l’intermédiaire de Marc-Antoine Berghgracht. Nous sommes vraiment très contents

d’elle. Elle en est seulement à sa deuxième course et a tout l’avenir devant

elle. Elle est encore un peu tendre. Et peut-être est-elle meilleure corde à

droite que corde à gauche. Nous avons décidé d’investir dans le galop grâce à

nos relations et aussi à la suite d’un voyage réalisé avec le Syndicat des

éleveurs à Santa Anita. »

LA

TERANGA TROP TENDUE

Deuxième

favorite derrière Tropical Floral, La Teranga (Beat Hollow) s’est montrée trop

tendue durant le parcours pour pouvoir faire l’arrivée. Longtemps dernière,

elle a tout de même fait un bon bout dans la ligne droite, avant de plafonner.

Elle termine troisième sur sa classe. Elle possède un peu de potentiel, mais

doit apprendre à devenir gérable pour pouvoir être exploitée correctement en

course.

LA SOEUR

DE VALIDOR

Pagera

est une fille de Panthesilea (Kendor), qui a gagné à 2ans le Prix Urgence (B).

Elle est devenue une bonne poulinière et a donné naissance notamment à Validor

(American Post), gagnante du Grand Prix de la Région Alsace (L) face à ses

aînés, et du Derby du Midi (L). Deuxième mère de Pagera, Silicon Lady a gagné à

2ans le Prix Thomas Bryon (Gr3) et est devenue la mère de Latona, jument rapide

gagnante du Prix de Saint-Georges (Gr3). Cette famille remonte à Siliciana,

gagnante en France du Prix de Flore (Gr3).