Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix gazala (b) : tropical flore, une provinciale à suivre

Autres informations / 07.03.2011

Prix gazala (b) : tropical flore, une provinciale à suivre

Première

course B de la saison pour les 3ans, le Prix Gazala met déjà aux prises des

espoirs pour le Prix de Diane (Gr1). Il attire des pouliches de tenue, puisque

la distance à parcourir est de 2.000m, en terrain certainement très souple.

Dans le lot de lundi, trois pouliches sont engagées dans les Groupes à venir et

c’est certainement vers elles qu’il faut se tourner pour trouver la gagnante de

ce Prix Gazala.

DU

POTENTIEL CHEZ TROPICAL FLORE

Pour ses

débuts à Toulouse, face à des pouliches ayant déjà couru, Tropical Flore (Big

Shuffle) a vraiment été impressionnante. Certes, la pensionnaire de Jean-Claude

Rouget bénéficiait d’une décharge grâce à la monte de son apprenti, mais il

faut une vraie marge pour gagner face à des chevaux expérimentés. Tropical

Flore s’était montrée très maniable dans la phase finale, terrassant ses

rivales sur une simple accélération. Assurément, elle fait partie des pouliches

à suivre cette année et ses débuts parisiens seront à suivre avec intérêt. Côté

origines, c’est une propre soeur de Turfrose, gagnante de Gr1 en Italie.

UNE

IMPRESSION À CONFIRMER POUR LA TERANGA

Pouliche

très légère, La Teranga (Beat Hollow) a fait impression en débutant

victorieusement dans le Prix Ténébreuse (F -remporté en son temps par

Célimène). Elle laissait sa plus proche poursuivante à quatre longueurs sur un

terrain très souple. Assurément, la pensionnaire d’Élie Lellouche dispose d’un

certain potentiel et sa rentrée sera à suivre, car sans doute riche d ’ e n s e

i g n eme n t . Toutefois, son degré de préparation sera déterminant face à

Tropical Flore qui a l’avantage d’avoir déjà couru cette année.

PAGERA

APRÈS DE BONS D »BUTS

Deuxième

de maiden en débutant, Pagera (Gentlewave) monte directement de catégorie et

vient se tester au niveau B. Fille de Gentlewave, elle est appelée à s’épanouir

lorsque le terrain est lourd. Pour elle, le rallongement de la distance devrait

également être un plus.

SWEET

SOLITUDE AVAIT PROGRESSÉ EN 2010

Dixième

en débutant, Sweet Solitude (Selkirk) avait montré des progrès dès sa deuxième

sortie en concluant deuxième du Prix Ravinella (D). Bien que maiden, elle monte

de catégorie. Cette nièce de Flying Cloud (Storming Home), n’est pas engagée

dans les bonnes épreuves, ce qui incite à une certaine retenue concernant sa

candidature.