Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix hubert d’aillieres (l) : l’eclectisme est de mise

Autres informations / 26.03.2011

Prix hubert d’aillieres (l) : l’eclectisme est de mise

Le Prix

Hubert d’Aillières (L) est une épreuve aux multiples visages. Elle peut à la

fois servir de course "tremplin" pour des steeple-chasers comme

Remember Rose (Insatiable), qui a pris part aux deux dernières éditions avant

de retrouver les gros obstacles, ou encore de préparation en vue d’Enghien pour

les spécialistes de cet hippodrome qui manque de courses, voire de première

étape avant de rejoindre la filière "classique" pour les hurdlers

d’Auteuil. Quoi qu’il en soit, ce sont souvent des sauteurs éclectiques qui

brillent dans cette épreuve, à l’instar d’Alarm Call (Solar One), vainqueur en

2007. Cette année, onze chevaux vont en découdre sur le long parcours de

4.300m, dont la bonne Avenue Marceau (Enrique), troisième du dernier Grand

Steeple-Chase d’Enghien (Gr2), mais aussi lauréate du Prix de Maisons-Laffitte

(Gr3) sur les haies d’Auteuil. Son entraîneur Yannick Fouin avait confié en

début d’année qu’elle alternerait Enghien et Auteuil, sur les haies. Auteure

d’une rentrée modeste sur le steeple du plateau de Soisy, elle devrait mieux

courir ce dimanche, d’autant que la distance l’avantagera, au regard de ses

fins de parcours. Autre bon sauteur d’Enghien, Sleeping Blue (Sleeping Car)

compte six victoires sur cet hippodrome dont la Grande Course de Haies

d’Enghien (Gr3). Il n’a, en revanche, jamais gagné à Auteuil, tout en y courant

bien, en steeple comme en haies. Sur le parcours de dimanche, il avait

d’ailleurs terminé troisième du Prix La Barka (Gr2). Bien placée dans cette

course, Joly Nelsa (Brier Creek) possède une belle classe de plat qui l’a bien

servie sur les balais. Cette pensionnaire de Maxime Cesandri a déjà bien couru

face aux meilleurs et vient surtout de laisser une impression favorable pour sa

rentrée en obstacle, en terminant troisième du Prix Quomodo.

LES

"CHASERS" DE GUY CHEREL

L’entraîneur

mansonnien Guy Cherel sera bien représenté dans cette course avec Odeillo du

Mathan (Balleroy), toujours à l’arrivée de ses courses, en haies comme en

steeple, et Rushwell (Shaanmer), le dernier lauréat du Prix Montgomery (Gr3).

Tous deux sont nettement meilleurs sur les gros obstacles, mais le lot n’a rien

d’extraordinaire et, sur leurs classes, ils peuvent prendre une place. Parmi

les autres concurrents intéressants à suivre, on peut citer Valkevi (Khalkevi),

plaisant lauréat du Prix François de Poncins (L) 2009 à Auteuil, et Royal d’Arc

(Le Triton), qui fera sa rentrée.