Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix marise : un prix marise tres ouvert

Autres informations / 01.03.2011

Prix marise : un prix marise tres ouvert

Le Prix

Marise est une épreuve réservée aux pouliches de 4ans et révèle souvent

quelques bonnes sauteuses. L’année dernière il a souri à Septland (Agent Bleu),

une pensionnaire de Philippe Peltier qui s’était imposée plaisamment.

Auparavant, lorsque la course avait encore lieu à Auteuil, elle avait été

remportée par Rosy de Cyborg (Cyborg), qui s’est illustrée au niveau Groupe, et

Shekira (Medaaly), lauréate en 2007 avant de remporter le Prix Renaud du Vivier

(Gr1) et trois Grs3. Cette année, elles sont dix-sept à s’affronter dans cette

épreuve dont plusieurs débutantes en obstacle. Le lot est homogène et il est

difficile de retenir une jument plutôt qu’une autre. Commençons avec la

protégée de Marcel Rolland, Kalta  (Lost

World), une représentante de Philippe Goutmann qui évoluait auparavant sous les

couleurs de l’Écurie Wildenstein. Kalta est une nièce de Kapgarde (Garde

Royale) et Geos (Pistolet Bleu), deux champions sur les obstacles. Le premier

s’est illustré à Auteuil avant de devenir l’un des étalons les plus plébiscités

dans la discipline et le second a connu sa gloire outre-Manche, où il a

remporté plusieurs grande épreuves. Kalta a couru une fois en obstacle sur la

piste d’Auteuil, elle s’est classée troisième de la JDG jumping Star Tisane

(Dear Doctor), qui avait fait une très bonne impression ce jour-là. Kalta

concluait son parcours à distance, mais avait tracé un bon effort final.

LES

POULICHES DE MEETING

To Much

d’Estruval (Great Pretender) et Springa de la Mare (Kaldounévées) ont montré de

belles choses lors de leurs débuts en obstacle sur l’hippodrome de Pau. Les

deux pouliches ont couru une fois cet hiver et ont pris une deuxième place.

Elles avaient préalablement fait leurs débuts en compétition en plat, sur un

petit hippodrome de province et n’avaient pas réussi à s’illustrer. Les

similitudes ne s’arrêtent pas là car, lors de leurs débuts en obstacles, elles

ont toutes les deux dominé Rio Athenas (Kaldou Star). L’écart au passage du

poteau donne toutefois un court avantage à To Much d’Estruval. Delfina (Della

Francesca), Thalie Hurley (Kouroun) et Parole d’Or (Epalo) sont aussi à

créditer de bonnes sorties cet hiver et s’engageront plus compétitives que

leurs rivales.

SEPT

INEDITES EN OBSTACLE

Si deux

pouliches sont totalement inédites, cinq autres n’ont jamais couru en obstacle.

C’est le cas de Catmoves (Medicean), une pouliche qui a quitté les rangs

d’Alain de Royer Dupré pour rejoindre ceux de Jean-Paul Gallorini. Gagnante de

"D" à Deauville à l’âge de 2ans, elle a montré ses limites et tente

un nouveau challenge. Emmanuel Clayeux présente deux pouliches qui vont sauter

pour la première fois en course, Terre Vendéenne (Ragmar), la propre soeur de

Ouest Vendéen, gagnant de quatre courses consécutives à Pau, Angers et Auteuil,

et Toscana Conti (Dom Alco), gagnante de "B" à Durtal. À l’instar

d’Emmanuel Clayeux, Jehan Bertran de Balanda a aussi engagé deux débutantes,

Taiji (Antarctique) et Royère (Robin des Champs). Les deux dernières inédites

sont Santakalda (Saint des Saints) et Heiva (Kapgarde). La première nommée est

la soeur d'Akarlina (Martaline), gagnante de la Coupe de Maisons-Laffitte

(Gr3).