Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix nelcius (b) : rosanabad vient a bout de la forme

Autres informations / 30.03.2011

Prix nelcius (b) : rosanabad vient a bout de la forme

Seul

rentrant dans le petit peloton du Prix Nelcius (B), Rosanabad (Selkirk) est

parvenu à venir à bout de poulains ayant couru cette année. La classe a donc

primé sur la forme et cette formule mérite d’être appliquée dans ce Prix

Nelcius, car Rosanabad est le concurrent qui possède le plus d’avenir dans ce

lot. Gagnant de "G", puis de "F" et maintenant de

"B", il va devoir viser plus haut et la date de sa prochaine sortie

n’est pas encore définie. Tout dépendra du terrain, a annoncé Jean-Claude

Rouget, son entraîneur :  «Ce n’est pas

un cheval de terrain très souple, comme c’était le cas aujourd’hui à Bordeaux.

Il est bien meilleur en bon terrain et avait meilleure action quand il a gagné

à 2ans en octobre. Aujourd’hui, il n’était pas encore à 100%, car il a connu un

contretemps dans sa préparation. Il aurait d’ailleurs dû faire sa rentrée à

Deauville. Il devrait suivre le programme pour les bons chevaux sur 1.600m,

mais rien n’est décidé pour ses prochaines sorties. Le mois de mars a été très

doux et si la situation météorologique s’inverse dans les semaines qui

viennent, il pourrait ne pas courir le Prix de Fontainebleau si le terrain est

trop souple. Nous allons donc prévoir plusieurs courses. Il a en tout cas bien

évolué cet hiver. Je l’avais reçu tard à l’entraînement et lorsqu’il a débuté,

ce n’était pas trop cela, mais il a vite compris. » Georges Rimaud était

présent à Bordeaux pour voir cet élève de l’Aga Khan et il disait : « Cela

faisait longtemps que je ne l’avais pas vu. Il n’a pas beaucoup grandi mais, en

revanche, il a pris de la force. Christophe [Lemaire, son jockey, ndlr] disait

que le cheval était très calme et c’est un plus quand on veut courir de bonnes

courses. Il s’est seulement montré un peu froid en début d'épreuve, mais il a

bien répondu quand Christophe lui a demandé d’accélérer. » L’autre pensionnaire

de Jean-Claude Rouget, Glasgow Kid (Ransom O’War), se classe deuxième après

avoir mené. Il s’est bien défendu et n’est finalement battu que par un cheval

meilleur que lui. Il a satisfait Jean-Claude Rouget qui a expliqué à notre

correspond local : « C’est une révélation à ce niveau. Je pense que l’on va

courir une Listed à Toulouse avec lui. » Cette Listed possible pour Glasgow Kid

est le Prix FBA Aymeri de Mauléon le 29 avril. Troisième, Prince d’Alinéor (Verglas)

venait de bien gagner une "D" à Compiègne. Il est venu en dedans des

chevaux, là où le terrain est plus haché et se classe troisième, sans avoir pu

inquiéter le duo de tête : « Il est battu par meilleur, reconnaissait Charles

Gourdain, son entraîneur. Il est à sa place. On va le laisser un peu tranquille

et on va essayer de revenir à Paris avec lui. »

UNE

JEUNE MERE PROMETTEUSE

Élevée

par les Aga Khan Studs, Rosanabad provient d’une famille "Lagardère".

Sa mère, Rosawa (Linamix), est une jeune poulinière, et Rosanabad est son

deuxième produit. Bonne compétitrice, Rosawa, entraînée par André Fabre, est restée

invaincue lors de ses quatre premières courses. En débutant à Maisons-Laffitte,

elle a battu la future black type Antique (Dubai Millenium). Ensuite, elle a

remporté deux Listeds à 3ans avant de terminer sa carrière par une

contreperformance dans le Prix de l’Opéra (Gr1). Ensuite, au haras, elle a

produit la JDG Rising star Rosanara, qui, après avoir remporté son maiden en

débutant à Longchamp dans le Prix de la Tour des Dames (F), a gagné le Total

Prix Marcel Boussac (Gr1). Troisième du Critérium International (Gr1), Rosanara

n’a pas connu la saison de 3ans qu’on aurait pu imaginer. Elle n’a plus goûté à

la victoire mais s’est tout de même classée deuxième du Prix de Diane et

quatrième de la Poule d’Essai des Pouliches (Grs1). En huit sorties, Rosanara a

évolué à six reprises au niveau Gr1. Après Rosanabd suit une yearling par Red

Ransom et un foal par Dylan thomas. Cette famille est une acquisition d’origine

américaine, comme aimait à le faire Jean-Luc Lagardère. Graphite, la troisième

mère de Rosanabad, est une fille de Mr. Prospector.