Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix ventriloque : un poulain d’avenir nomme dalino

Autres informations / 14.03.2011

Prix ventriloque : un poulain d’avenir nomme dalino

C’est de

la graine de crack… » Voilà les mots qui viennent à l’esprit de Marie-Laetitia

Mortier lorsqu’elle parle de son pensionnaire Dalino (Trempolino), vainqueur du

Prix Ventriloque. Des mots qui prennent tout leur sens si l’on sait que la

jeune femme a eu le champion Mid Dancer (Midyan) sous sa responsabilité en

début de carrière. Gagnant d’une encolure seulement, Dalino débutait à Auteuil

avec le top weight de 68 kilos, ce qui n’est jamais évident. Mais il affrontait

des poulains qui n’avaient pas beaucoup d’expérience, des inédits ainsi que des

chevaux ayant visiblement besoin d’apprendre, ce qui lui a facilité la tâche.

Au centre du peloton durant le parcours, il a demandé à souffler entre les deux

dernières haies, avant de repartir sur le plat pour se montrer tenace à la

lutte, prenant le meilleur tout à la fin. « Il est bon et courageux, a ajouté

Marie-Laetitia Mortier. Il confirme ce que l’on pensait de lui. Je n’ai aucune

vision de son programme pour le moment. C’est un très bon cheval qui est bien

tardif. On va le laisser mûrir et il devrait prendre du repos maintenant. »

Dalino doit être revu contre des adversaires de meilleure qualité, mais il ne

fait aucun doute qu’il s’agit d’un élément à suivre, capable de briller à

l’avenir à un bon niveau. Ce dimanche, il est resté invaincu en deux courses,

après des débuts victorieux à Pau.

L’IMPOSANT

JE VIENS DU CENTRE EFFECTUE DES PREMIERS PAS REMARQUES

Doté

d’un physique imposant, Je Viens du Centre (Kotky Bleu) aurait pu avoir besoin

d’un parcours pour comprendre ce qu’on lui demande. Mais, à l’instar de nombre

de pensionnaires de François Belmont, il a très bien couru d’emblée, luttant

pour la victoire jusqu’au bout. « Je suis ravi, nous a confié l’entraîneur

cantilien. D’autant plus qu’il est fait pour aller sur le steeple. Aujourd’hui,

il courait simplement pour avoir un parcours et sa performance est très bonne.

»

UNE

BONNE SOUCHE DE L’ELEVAGE WATTINNE

Acheté

34.000€ aux ventes de yearlings d’octobre 2008 à Deauville, Dalino a été élevé

par la famille Wattinne. C’est le premier produit de Trempolino et Dalamine,

une jument née pour sauter, qui a toutefois réalisé la plus grande partie de sa

carrière dans la discipline du plat. À l'obstacle, Dalamine a toutefois débuté

dans l’important Prix Finot (L) remporté par la championne Maia Eria

(Volochine). Dalamine est la soeur des bons sauteurs Multipass (Sillery),

vainqueur en débutant en obstacle du Prix Finot (L), puis du Prix Georges de

Talhouët-Roy (Gr2), avant de chuter mortellement dans le Prix Cambacérès (Gr1)

dans lequel il s’engageait comme l’un des favoris. Sa soeur Dalina (Trempolino)

s’est classée deuxième du Prix Amadou (Gr3) à 4ans et reste sur un facile

succès dans une épreuve support de Quinté Plus cet hiver sur la Côte d’Azur. Autre

soeur de Dalamine, Danissima (Fabulous Dancer) est à l’origine de Dulce Leo

(Priolo), vainqueur du Prix Général de Rougemont (L) et deuxième des Prix James

Hennessy et Fifrelet (Ls).