Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix youth (b) : le coup d’eclat de lustre

Autres informations / 08.03.2011

Prix youth (b) : le coup d’eclat de lustre

À

l’image de Pagera (Gentlewave) dans le Prix Gazala (B), Lustre (American Post)

a mis la manière pour remporter le Prix Youth (B), pendant pour les mâles de la

première épreuve. À l’arrivée, cinq longueurs le séparent de ses poursuivants,

qui sont, eux, arrivés en paquet. Outre la froideur des chiffres, cet écart est

impressionnant par la manière qu’a mise Lustre pour le faire. Attentiste dans

le sillage des animateurs, il a eu l’ouverture très tôt à l’entrée de la ligne

droite. Il s’est engouffré dans ce trou, côté corde, et a pris ses distances.

La longueur de son effort a été vraiment impressionnante, et Lustre est

certainement un cheval disposant de beaucoup de potentiel. Il est engagé dans

les bonnes épreuves à venir, et on aura plaisir à le voir évoluer dans les

préparatoires.

LUSTRE

AVAIT MONTRE DU POTENTIEL A 2ANS

Sans

gagner, Lustre avait montré du talent dans sa jeunesse, terminant notamment

troisième du Prix Isonomy (L) pour sa troisième sortie. Il a certainement

progressé cet hiver et devrait maintenant viser de bonnes épreuves. Rencontré

après la course, son propriétaire et fils d’Yves de Nicolay, Aymard de Nicolay,

nous a dit : « En 2010, nous l’avons couru sur 1.600m, ce qui n’est pas sa

bonne distance. Mais c’était volontaire de notre part. Depuis le mois d’août,

nous savons que ce cheval est bon. Il a souvent eu des mauvais numéros de corde

à 2ans et, comme on voulait l’économiser, nous avons souvent attendu. En fin

d’année, je pense qu’il aurait certainement pu gagner le Prix Isonomy s’il

n’avait pas été malheureux. Maintenant, nous allons certainement le laisser sur

2.000m. Il peut courir le Prix La Force ou le Prix François Mathet. Mais nous

avons une préférence pour cette dernière épreuve. Le cheval est bien à

Saint-Cloud, et nous aimons bien cette piste. Son objectif premier sera le Prix

Grefulhe. » Entraîneur de Lustre, Yves de Nicolay rejoint ces propos et nous a

expliqué : « Il a eu des performances à 2ans, alors que nous l’avons économisé.

Il est bien sur cette distance, mais je ne pense pas qu’il fasse beaucoup plus.

On a de la chance aujourd’hui d’avoir une belle piste. C’est beaucoup mieux

lorsque les chevaux font leur retour. »

DU

POTENTIEL CHEZ BEAULIEU

Longtemps

attentiste, Beaulieu (Motivator) a fini fort à l’extérieur pour venir arracher

la deuxième place. « Il a du potentiel, mais cela va prendre du temps », a dit

Stéphane Pasquier à sa descente de cheval. Très bon élément, Beaulieu dispose

d’un gros potentiel, mais il n’est pas simple à utiliser. Il n’exploite pas

encore à fond ses capacités. Tendu, il a été difficile à faire entrer dans sa

stalle.

QUI A

DEBUTE FACE A MAXIOS ?

Il y a

quelques années, lorsqu’un cheval débutait dans le Prix de Fontenoy (F),

c’était de façon quasi certaine un gage de qualité. Tout se perd avec le temps,

et le "Fontenoy" 2010 est d’un niveau très spécial. Son gagnant, la

JDG rising star Maxios (Monsun), est certainement un cheval d’exception qui va

figurer parmi les meilleurs en 2011. En revanche, aucun de ses poursuivants n’a

répété. Deuxième, le très tendu Soviet Blue (Cacique) a mal couru à Deauville

ensuite, comme Wirtuel (Monsun), qui avait bien terminé son parcours en

débutant. Quatrième du "Fontenoy", Lightfoot (Selkirk) faisait sa

réapparition lundi dans ce Prix Youth. Il n’a jamais été dangereux, terminant

dernier, assez loin…

LE NEVEU

DE CELIMENE

Élevé

par le Haras de la Louvière, Lustre provient d’une belle famille. Il est un

fils de Lunaska (Ashkalani), gagnante du Prix des Jouvenceaux et des

Jouvencelles (L). Outre Lustre, elle a aussi produit Luna Royale (Royal

Applause), également gagnante du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles.

Deuxième mère de Lustre, Lunassa (Groom Dancer) n’est pas black type, mais a

gagné deux courses. Elle a produit la JDG rising star Célimène (Dr. Fong),

gagnante du Prix Pénélope (Gr3) et du Prix de Flore (Gr3) à Saint-Cloud. Elle a

également pris la troisième place du Prix de Diane (Gr1) en 2009. Par sa

troisième mère, Luvia, Lustre est aussi un parent de Boris de Deauville,

multiple gagnant de Groupes en France.