Auteuil, prix hypothese (gr3) : questarabad, pour completer sa "collection

Autres informations / 01.04.2011

Auteuil, prix hypothese (gr3) : questarabad, pour completer sa "collection

Prix

Hypothèse (Gr3), Prix La Barka (Gr2) et Prix Léon Olry-Roederer (Gr2). Voilà

les trois courses de Groupes ouvertes aux hurdlers d’âge, à Auteuil, qui

manquent encore au palmarès de la JDG Jumping star Questarabad (Astarabad). Le

"roi" des balais de la butte Mortemart tentera de combler son palmarès

en s’imposant dans l’édition 2011 de l'"Hypothèse". En 2009, alors

qu’il n’avait que 5ans, il avait commis une énorme faute, au bout de la ligne

d’en face, tout en revenant s’octroyer une prometteuse troisième place. L’année

dernière, un souci de santé l’avait empêché de fournir sa meilleure valeur et

il avait conclu, seulement, au quatrième rang. Au top, il domine ses rivaux

avec une insolente supériorité et rien ne lui résiste. Pour sa rentrée, sous 70

kilos, il a remporté le Prix Juigné (Gr3), de six longueurs, sans forcer. Comme

l'a rappelé son cavalier d’entraînement Sébastien Léger : « Maintenant, il sait

! »Et c’est vrai, Questarabad a compris ce qu’on lui demande et son entourage

peut désormais se servir pleinement de son "énorme" potentiel, ce qui

crée des ravages chez ses adversaires. Questarabad n’a pas de véritables rivaux

à son niveau et, même s’il rendra encore du poids à l'ensemble des autres

protagonistes de ce Prix Hypothèse, il devrait pouvoir gagner, pour la première

fois, cette "belle"épreuve.

RHIALCO,

LE DAUPHIN DESIGNE DE QUESTARABAD

Cela

dit, une course n’est jamais jouée d’avance comme nous avons pu encore nous en

rendre compte dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) enlevée, l'an

dernier, par Mandali (Sinndar) et Christophe Soumillon. Néanmoins, les neuf

chevaux qui se présenteront face aux champion des époux Polani devront surtout

"espérer" une défaillance de celui-ci pour briller... Cependant, la

JDG Jumping star Rhialco (Dom Alco) est capable de lui opposer une belle

résistance. Deuxième du "Juigné" et du "Léon

Olry-Roederer", le pensionnaire d’Emmanuel Clayeux est bien plus à l'aise

en haies que sur les gros obstacles. Dès lors, il devrait s’affirmer sur les

balais, cette année, après être entré en scène face à l’élite de cette discipline

l’automne dernier seulement.

RENTREE

DE KINGLASKA FACE A L’ELITE

Âgé de

5ans, Kinglaska (Kingsalsa) effectue sa réapparition dans ce Prix Hypothèse,

face aux meilleurs hurdlers d’Auteuil. A 4ans, il a remporté en fin de saison

le Prix Léopold d’Orsetti (Gr3), à Enghien, face aux chevaux d’âge. Une

performance souvent réussie par ses contemporains puisque, depuis 2001, cinq

chevaux de 4ans ont gagné ce Gr3 sur le plateau de Soisy. Et parmi ceux-ci, on

trouve les noms de Zaiyad (Saddler’s Wells) et de Grivette (Antarctique), deux

chevaux de Grs1. Kinglaska s’est déjà essayé à ce niveau, tombant dans le Prix

Renaud du Vivier (Gr1) alors qu’il pouvait envisager une place. Plus

percutant

en haies, après plusieurs courses en steeple-chase, le protégé de Guy Cherel a

terminé deuxième de Bel La Vie (Lavirco) dans le Prix de Maisons-Laffitte

(Gr3), ce qui lui confère une bonne chance samedi.

ROI DU

VAL, LE MEILLEUR DE L’EQUIPE "GALLORINI"

Jean-Paul

Gallorini aura trois partants dans cette compétition: Roi du Val (Astarabad),

Oeil du Maître (Robin des Champs) et N’Oublie Jamais (Loup Solitaire). Le

premier cité possède assurément la meilleure chance. Pour son retour en région

parisienne suite à son meeting cagnois, Roi du Val a gagné, sur sa classe, le

Prix du Mont Cenis, à Enghien. Plus connu en steeple, il est cependant lauréat

d’épreuves à conditions, ainsi que d’une Listed, en haies. L’assouplissement de

la piste devrait l’avantager. Autre représentant d’Alexandrine Berger, Oeil du

Maître a du mal à répéter sa meilleure valeur, celle qui lui avait permis

d'enlever la Grande Course de Haies d’Auteuil, en 2008. Quant à N’Oublie

Jamais, elle vient de réaliser une performance significative et, à condition de

répéter celle-ci, elle pourrait à nouveau se placer.