Les origines d’une grande famille "moussac" de la segnora

Autres informations / 19.04.2011

Les origines d’une grande famille "moussac" de la segnora

Dimanche

à Auteuil, la réunion a été marquée par la victoire de La Segnora (Turgeon)

dans le Prix du Président de la République (Gr3), le plus grand handicap de

l’année à Auteuil. Cette performance est un exploit pour de multiples raisons :

La Segnora est une jument de 5ans seulement, elle était la favorite de cette

épreuve et cela faisait des années qu’un cheval n’avait plus gagné dans cette

position. Désormais, La Segnora devrait prendre le départ du Grand

Steeple-Chase de Paris (Gr1), un défi hors norme qui semble impossible

lorsqu’on regarde les statistiques de réussite des vainqueurs de

"Président" dans le "Grand Steeple". Mais ce qui est le

plus improbable dans sa carrière, c’est que La Segnora est une descendante de

l’une des plus grandes familles de l’élevage Moussac, celle de Luth d’Or (Noir

et Or), sa troisième mère.

AUX

ORIGINES DE LUTH ENCHANTEE

La

Segnora est une fille de Turgeon et Sentosa (Kaldounévées), une jument qui a

été achetée aux ventes d’élevage 2005 de décembre, alors qu’elle avait 3ans.

Sentosa est restée maiden et La Segnora est son premier produit. Elle est une

fille de Calligramme (L’Emigrant), une jument qui a été récupérée par la

famille Devin. Cette dernière est la soeur de Lune d’Or (Green Tune), lauréate

du Prix Lydia Tesio (Gr1) à Rome. Entraînée par Richard Gibson, Lune d’Or a

gagné trois Groupes dont deux en France, les Prix de Pomone et de Malleret

(Grs2). Mais l’excellence du pedigree de La Segnora ne s’arrête pas là, puisque

Luth d’Or, sa troisième mère, lauréate de Listed et placée de Groupe, est une

soeur de la championne Luth Enchantée (Be my Guest), une jument de vitesse qui

avait aussi beaucoup de tenue. Luth Enchantée était assez "vite" pour

remporter à 3ans les Prix Jacques Le Marois et du Moulin de Longchamp (Grs1),

et tenait suffisamment la distance pour prendre la troisième place du Prix de

l’Arc de Triomphe (Gr1) d'All Along (Targowice). La qualité de cette famille a

peu à peu disparu, mais une grande famille ne meurt jamais et La Segnora est

bel est bien là pour raviver la flamme.

LES

PETITES SOEURS DE LA SEGNORA SE PREPARENT

La

Segnora a été élevée par Camille Laignel-Porin et son mari Guillaume Vitse, le

responsable du Haras de Colleville. Sa mère, Sentosa, n’a donné pour l’instant

que des pouliches. Son deuxième produit, La Sentinelle (Sagacity), est âgée de

3ans et se trouve actuellement à l’entraînement chez Yann Porzier. Suit une

2ans de Trempolino qui est encore à l’élevage. Sentosa est suitée d’une fille

de Poliglote et va retourner à l’étalon du haras d’Etreham.