L’étoile frankel et les frenchies a l’honneur

Autres informations / 17.04.2011

L’étoile frankel et les frenchies a l’honneur

Newbury proposait une réunion

d’importance, ce samedi, en vue des Guinées de   Newmarket.   Première constatation  :  son  dénoue- ment a comblé les observateurs. La superstar

Frankel (Galileo) a réussi sa rentrée dans  les  Greenham  Stakes

(Gr3),  demeurant  par  la  même  occasion  invaincu  en  cinq

sorties. On attendait beaucoup de son retour. En dépit de ses démonstrations, à

2ans, un cheval peut très bien prendre son 

métier du mauvais côté et ne plus jamais réaliser la  même  valeur.  Mais  ce

 n’est  pas  le  cas  de  Frankel,  un authentique champion. Au regard de son brillant

succès, il semble difficilement "prenable" dans les prochaines 2.000

Guinées (Gr1). La question de savoir s'il participera ensuite au Derby d’Epsom (Gr1)

se posera plus tard. Chaque chose en son temps !

Les français se sont également

mis en vedette cours de cet après-midi  anglaise.  Christophe  Soumillon  a  remporté  les Fred Darling Stakes (Gr3) avec la plaisante

 Rimth 

(Oasis Dream) au prix d’une course que l'on qualifiera volontiers

d'intelligente. Associé à une pouliche brillante, il a réussi à

"filer"  une  adversaire  et,  bien  qu’ayant  dû  changer  de ligne,  sa  partenaire  a  su  placer  un  beau

 changement  de vitesse.  Mickaël  Barzalona  était  également  en  piste  à

Newbury.  Le  second  jockey  des  Wertheimer  &  Frère  s’est imposé avec Light From mars (Fantastic Light),

pour l’en- traînement  de  Dandy  Nicholls,  dans  un

 handicap  sur  le

mile,   puis   dans   un   maiden,  

en   selle   sur   Laajooj (Azamour), pour les couleurs Godolphin

réalisant le score parfait : deux montes, deux victoires !