Miss lino avec serieux, black kit avec brio

Autres informations / 22.04.2011

Miss lino avec serieux, black kit avec brio

Miss

Lino (Trempolino) a ouvert son palmarès après deux bonnes sorties sur les haies

à l’occasion de Prix de Menton. La pouliche de Yannick Fouin a contrôlé

l’épreuve, triomphant de bout en bout et résistant sur le plat à l’attaque de

Less Crazy (Le Fou), moins expérimentée qu’elle puisqu’elle n’avait couru

qu’une fois, pour une victoire, à Moulins. La seconde pensionnaire de Yannick

Fouin, Good Filly (Artan), a confirmé ses plaisants débuts, sur cette même

piste, en se classant de nouveau troisième, à l’issue d’un scénario de course

un peu identique à celui de ses premiers pas : après avoir semblé nettement

dominée, dans le dernier tournant, la pouliche s’est ressaisie pour venir

s'assurer la troisième place. La débutante Kauto Shiny (Priolo), longtemps vue

en dernière position, a "fait un bon bout" dans la ligne droite.

Yannick Fouin commente les performances de ses deux pouliches : « Miss Lino

méritait cette victoire. Lors de ses débuts, elle n’avait pas été très

tranchante pour finir. Ensuite c’était un peu mieux et, aujourd’hui, elle

progresse encore, même si je pense qu’elle manque un peu de classe. Mais elle

est sérieuse et appliquée, et portait 69 kilos, ce qui n’est jamais évident.

Good Filly a connu un passage à vide avant de bien se ressaisir. Elle est très

appliquée et sera certainement mieux à Auteuil qu’à Enghien… »Chez les mâles,

Black Kit (Black Sam Bellamy), qui venait de débuter victorieusement à

Bordeaux, a facilement dominé la phase finale, après avoir longtemps attendu.

Il devance un poulain qui avait également triomphé pour ses premiers pas au

Bouscat, Wa Falko (Balko), fautif au saut de la haie du tournant. Black Kit a

laissé une belle impression, étant capable de "mettre" un bon coup de

reins après le saut de la dernière haie, seulement accompagné aux bras par

Bertrand Lestrade. Impression rehaussée par le fait que Wa Falko avait battu,

en débutant, Golden Chop (Muhayin), lequel s’est imposé ensuite à Enghien.