Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix acreon : tali des obeaux reste invaincue et poursuit son apprentissage

Autres informations / 16.04.2011

Prix acreon : tali des obeaux reste invaincue et poursuit son apprentissage

La

pouliche de Guillaume Macaire, Tali des Obeaux (Panoramic), était la grande

attraction du Prix Acréon.  Invaincue, en

trois tentatives, en obstacle, avant de se ranger sous les ordres du starter,

elle l’est restée en se montrant beaucoup plus appliquée qu’auparavant.

Bouillante par le passé, Tali des Obeaux figurait toujours aux premiers rangs

tout en commettant fréquemment de grossières erreurs dans ses sauts. Depuis

qu’elle a intégré l’écurie de Guillaume Macaire, son comportement a changé de

façon évidente. Tali des Obeaux a été cachée en début de parcours, tout en se

montrant parfois un peu généreuse. Cela dit, elle a sauté toutes les

difficultés de manière très appliquée faisant ensuite preuve de beaucoup de

classe pour venir à bout de Kauto The Queen (Bonbon Rose), dans la phase

finale. « Elle me laisse une très bonne impression aujourd’hui, a confié

Bertrand Lestrade, le jockey de la lauréate. On m’avait demandé de la monter un

peu en retrait et d’essayer de la cacher. Elle a ensuite "pris le

mord" devant les tribunes. C’est une pouliche qui fonctionne par à-coups,

mais ça va dans le bon sens. Entre les deux dernières haies elle a pris un bon

bol d’air. Je voulais garder du gaz et elle a bien fini. Il faut vraiment

qu’elle arrive à se détendre, mais elle a le potentiel pour bien faire Auteuil.

Quand elle sera plus calme, il n’y aura pas de raisons pour que cela ne

fonctionne pas. » Tali des Obeaux a dû s’employer pour venir à bout de Kauto

The Queen. Cette dernière a réalisé une très bonne valeur pour ses débuts en

région parisienne. D’évidence, les deux premières à l’arrivée disposent d’un

bon potentiel et elles devraient pouvoir se retrouver à un meilleur niveau.

Elles ont devancé les deux représentantes de Guy Cherel Think About (Smadoun),

qui a obtenu une méritoire troisième place et Protektion (Protektor), seulement

quatrième, qui laisse un sentiment d’inachevé...

UNE

SOUCHE "D’ESTRUVAL"

Tali des

Obeaux appartient à une souche "d’Estruval". Sa deuxième mère, Danaee

II (Night and Day), courait sous les couleurs Le Gentil, dont le label est

"d’Estruval". Elle a donné Charme d’Estruval (Mistigri), génitrice de

Mioche d’Estruval (Lute Antique), deuxième de Listed sur les "claies"

de Cheltenham. Mère de Tali des Obeaux, Alpaga (Le Pontet) a obtenu deux

cinquièmes place, en quatre sorties, l’une en plat, l’autre en obstacle. Elle a

produit quatre vainqueurs sur quatorze produits répertoriés.