Prix caracalla (b) : inoubliable ne demande qu’a le rester

Autres informations / 09.04.2011

Prix caracalla (b) : inoubliable ne demande qu’a le rester

Après le

Prix Astronomie, remporté par la JDG Rising star Galikova (Galileo), son

compagnon de couleurs,  Inoubliable

(Singspiel), a "capturé" le Prix Caracalla (B), son pendant pour les

mâles. Lui aussi est très doué et nous lui attribuons une JDG Rising star.

C’est un cheval très décontracté, "bien dans sa tête," et capable de

soutenir longtemps son effort dans la phase finale. À la sortie du tournant final,

l’animateur, Pas Perdus (Footstepsinthesand) a penché sur sa droite, entraînant

Inoubliable, qui galopait alors à trois-quarts de longueurs de lui. Beaucoup de

chevaux se seraient alors tendus. Mais pas Inoubliable, qui est resté

"serein" et a bien "répondu" lorsqu’Olivier Peslier l’a

lancé, un peu plus tôt d'ailleurs qu’il ne l'aurait souhaité. « C’est un cheval

que nous portons en bonne estime, nous disait après la course Pierre-Yves

Bureau. Il a été forcé de prendre la tête un peu vite, mais il est parvenu à

rester très sérieux et appliqué. Même s’il fait bien 2.000m, il possède tout de

même de la vitesse. Pour la suite de son programme, nous nous dirigerons sur

une préparatoire au Jockey Club. Laquelle ? Nous n’avons pas encore arrêté

notre choix. Soit nous restons corde à gauche et courrons alors le Prix

Greffulhe, soit nous le testons corde à droite. » Inoubliable, comme Galikova,

est un espoir au sein de l’écurie Wertheimer & frère et nous aurons plaisir

à les revoir au plus haut niveau. Ils ont permis à cette casaque de réaliser un

joli doublé ce vendredi. L’un comme l’autre ont tout l’avenir devant eux.

Inoubliable n’avait couru qu’une fois à 2ans, remportant le Prix As d’Atout

(F). Il reste donc invaincu.

UN LOT

DE QUALITE

Même si

beaucoup de chevaux n’avaient pas encore gagné dans ce Prix Caracalla, le lot

était d’une bonne qualité d’ensemble. Deuxième, Méandre (Slickly) a déjà

réalisé de belles choses. Son défaut est qu’il se montre parfois délicat, comme

ce vendredi, où il a gêné Pump Pump Boy (Kingsalsa), ce qui a motivé une

enquête des commissaires. Troisième, Pas Perdus est aussi un bon cheval, qui a

eu le désavantage d’aller devant pour sa rentrée. Il faudra le revoir et on

pourra mieux le juger s’il peut attendre lors de son prochain parcours.

LA

FAMILLE DE TRIPTYCH

Élevé

par ses propriétaires, les frères Wertheimer, Inoubliable est issu de la

famille de Triptych (Riverman),  l'une

des plus grandes championnes de tous les temps. En effet, la quatrième mère

d'Inoubliable a donné Trillion, la génitrice de Triptych, gagnante de neuf

Grs1. La mère d'Inoubliable était une jument modeste en course et, pour

l'instant, avec deux produits de Linamix, elle n'a pas donné de très bons

chevaux. En revanche, la deuxième mère a produit Juvenia, gagnante du Prix

Marcel Boussac (Gr1) puis deuxième du "Saint-Alary" (Gr1), et In

Extremis (Sharpen Up), vainqueur des Prix de Guiche et du Rond-Point (Grs3).