Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix caravelle - haras des granges (l) : splendido valide son ticket pour les groupes

Autres informations / 30.04.2011

Prix caravelle - haras des granges (l) : splendido valide son ticket pour les groupes

Vingt-quatre

heures après le succès d’Izalia (Iron Mask) dans le Prix Sigy (L), Splendido

(Slickly) a offert une nouvelle victoire de listed à Jean-Claude Seroul et son

équipe à l’occasion du Prix Caravelle-Haras des Granges. La grise passait un

test à ce niveau, puisqu’elle affrontait notamment Darling Story (Nombre

Premier), déjà confirmée dans les courses principales puisqu’elle a remporté

l’an dernier le Prix Delahante (L), devant deux « Seroul-Rossi », Mariage

Tardif (Slickly) et Zanet (Enrique). Splendido et Darling Story se sont

d’ailleurs retrouvées aux prises dans la phase finale, après avoir suivi Jiloka

Avenue (Daltabad) et Your so High (High Chaparral), qui ont montré le chemin.

Franck Blondel faisait manifestement un canter sur Splendido en début de ligne

droite, mais la pouliche a finalement dû lutter pour venir à bout de Darling

Story.

DIRECTION

« SANDRINGHAM »

Frédéric

Rossi avait visé cet engagement et a analysé au micro d’Equidia : « Nous avions

gardé la pouliche fraîche pour courir cette listed, que nous avons visée depuis

deux mois. Au début de la ligne droite, elle « gambadait » et je pensais

qu’elle allait gagner de deux longueurs… Mais elle a dû batailler face à

Darling Story, et cela nous apprend qu’elle manque un peu de tenue. Je pense

que désormais, sur de grands champs de course, nous n’irons pas au-dessus du

mile. Elle devrait disputer le Prix de Sandringham (Gr3) à Chantilly, le jour

du Jockey-Club. » C’est le troisième succès consécutif de Splendido, mais cette

fois, elle s’impose face à une opposition plus relevée que lors de ses

victoires marseillaises.

LA

SOUCHE DE DEAR DOCTOR

Comme

Izalia, Splendido a été élevée par Jean-Claude Seroul, qui confie ses

poulinières à Pierre Talvard, au haras du Cadran. Sa mère, Allegrete (Johann

Quatz) défendait également les couleurs gris et orange du propriétaire aixois,

pour qui elle fut une honnête jument de handicap. Splendido est son premier

produit. Elle a ensuite une yearling par Slickly. Allegrete est issue d’une

soeur de Dear Doctor (Crystal Glitters) et Généreux Génie (General Assembly),

tous deux étalons, et Le Mamamouchi (Tennyson), gagnant de Gr3.