Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de la madeleine (d) : testosterone ou l’eclair de classe de la journee

Autres informations / 27.04.2011

Prix de la madeleine (d) : testosterone ou l’eclair de classe de la journee

Pendant

féminin du Prix de Nanterre (D), le Prix de la Madeleine (D) a souri à

testostérone, la protégée de Pascal Bary. Très appliquée, la fille de Dansili

ne jouait pas dans la même cour que ses rivales. En position d’attente tout au

long du parcours, elle est venue librement en pleine piste et, sans que son

jockey ne puise dans ses ressources, elle a facilement fait la différence.

Testostérone est une pouliche athlétique qui est apparue très bien dans sa

tête. En course, son comportement a été remarquable et elle a allongé de très

belles foulées pour aller chercher son succès. Pour l’ensemble de ces raisons

auxquelles on y ajoute l’estime de son entourage, Testostérone obtient sa JDG

Rising Star. « À terme, Testostérone sera probablement une pouliche de Groupe,

a expliqué Pascal Bary, satisfait de la prestation de sa pensionnaire.

Aujourd’hui, elle a fait ce qu’on attendait d’elle. Elle avait fait de bons

débuts et il fallait confirmer. C’est une pouliche qui a un mental parfait, je

crois qu’elle est très bonne. » Il y avait elle et les autres, ce mardi à

Longchamp, et sa première poursuivante, Goldtara (Gold Away), était beaucoup

plus expérimentée, finissant son parcours à cinq longueurs devant la favorite,

Gagarina (Galileo). Testostérone venait d'effectuer des débuts convaincants

dans le Prix de Chaillot (F), une épreuve qui est souvent révélatrice de

talents et dans laquelle elle avait fini au troisième rang. Elle est la

deuxième pouliche à confirmer cette "ligne" puisque Wavering (Refuse

to Bend), qui en avait pris la sixième place, s’est ensuite imposée dans le

Prix de la Flandrie (B) sur cette même piste de Longchamp.

AUX

ORIGINES D’UN GAGNANT DE DEWHURST STAKES

Testostérone

est passée à deux reprises sur le ring d’Arqana. Une première fois alors

qu’elle était encore yearling, lors des ventes d’octobre 2009, où elle avait

été achetée 13.000 € par Anthony Stroud. Présentée ensuite au breeze-up en mai

à Saint-Cloud, elle a été acquise par Laurent Benoit pour 15.000 €. « Elle

avait fait un bon exercice, nous a dit le courtier, mais c’est surtout le

papier qui nous intéressait. Je ne comprends toujours pas le prix de cette

acquisition, elle nous avait plu et on ne s’est pas trompé. » Cette vente ne

rentrera certainement pas dans les anales des meilleurs pinhooking, mais la

pouliche fait désormais le bonheur de son propriétaire, Louis Duquesne.

Testostérone est née de Dansili et Epopée (Sadler’s Wells), dont elle est le

troisième produit. Epopée s’est placée à plusieurs reprises au niveau Listed

dont les Prix Denisy (L) à Saint-Cloud et Panacée (L) à Toulouse. Elle est la

propre soeur d'Ecomium, qui s’est illustré au même niveau en Angleterre et en

Irlande. Le pedigree de Testostérone prend beaucoup plus d’envergure en

remontant à Idyllic, la troisième mère. Elle est à l’origine du champion

Scenic, vainqueur des Dewhurst Stakes (Gr1) et troisième des St James’s Palace

Stakes (Gr1). Son frère, Silent Warrior, a, lui, remporté le Prix Daphnis (Gr3)

et pris la troisième place du Prix Guillaume d’Ornano (Gr2). C’est aussi la

famille de Without Connexion, un vainqueur de Gr3 qui a aussi pris les

troisièmes places du Grand Prix de Paris et du Prix Lupin (Grs1).